DAKARACTU.COM

"Bilaahi, Walaahi, Talaahi, I am going to kill them" (Yahya Jammeh)


"Bilaahi, Walaahi, Talaahi, I am going to kill them" (Yahya Jammeh)
DAKARACTU.COM  En dépit de tous les avertissements de la communauté internationale et des rodomontades des organisations de défense des droits de l'homme, Yahya Jammeh persiste et signe qu'il va exécuter les condamnés à mort gardés dans les prisons gambiennes. "Bilaahi, Walaahi, Talaahi, je vais les tuer", a lancé le fou furieux de Banjul, le lendemain de la Korité, à des dignitaires musulmans et représentants du clergé catholique de son pays. Décrit comme un "psychopathe" par les fiches des missions diplomatiques accréditées dans son pays, Jammeh a toujours usé du meurtre comme moyen de sauvegarde de son pouvoir. La seule différence d'avec sa criminalité ordinaire, c'est qu'aujourd'hui il assassine d'un coup à une échelle industrielle...  




Vendredi 31 Août 2012
Notez

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

3.Posté par pour la paix le 31/08/2012 12:20
Le Senegal a les moyens ou doit se donner les moyens de renverser ce fou qui entretien la déstabilisation de la Guinée-Bissao, le conflit au sud du Senegal et le trafic de drogue. Il faut se donner les moyens de notre survie en tant que Nation. On ne peut rien construire de solide avec un fou. Une bonne opération Fodé Kaba III et le peuple gambien se soulève! Après c'en sera fini du conflit casamancais.

2.Posté par bodedio le 31/08/2012 12:12
SEUL LE POUVOIR DU TOUT PUISSANT EST ETERNEL. TOUT POUVOIR TERRESTRE EST DE COURTE DUREE. DONC M. LE PSYCHOPATHE TU ES AVERI. TUE AUTANT QUE TU VOUDRAS MAIS TES HEURES SONT COMPTEES

1.Posté par VERITE le 31/08/2012 11:45
LA FIN D UN REGNE.

1 2


Dans la même rubrique :