Bignona : Mamadou Lamine Keita lance son mouvement et "tend la main" au président Sall


 L’ancien ministre de la Jeunesse, Mamadou Lamine Keita, a procédé mercredi à Bignona (Ziguinchor, sud), au lancement officiel de son mouvement politique dénommé la Convergence des démocrates pour le développement (CDD), se disant "prêt à travailler aux côtés du président Macky Sall", a constaté l’APS.
 
Mamadou Lamine Keïta a été ovationné par une foule nombreuse au cours d’un meeting visiblement très animé au rond-point Emile Badiane de Bignona. 

S’adressant à ses partisans, le maire de Bignona a déclaré tendre la main au président Macky Sall, "en vue de contribuer à l’œuvre de construction nationale".
 
"Vous nous avez clairement indiqué que dans un contexte où la Casamance est pressée d’amorcer un envol économique qui requiert l’accompagnement des pouvoirs publics, nous ne saurions trouver meilleur partenaire politique que celui que le peuple sénégalais souverain s’est choisi pour présider aux destinées du peuple", a-t-il lancé à ses militants.
 
Il justifie son geste par le fait que "Macky Sall reste la personne qui définit la politique de la Nation et détienne la clé de répartition des opportunités".
 
"Nous sommes prêts à nous engager, à nous mobiliser à ses côtés pour relever les défis d’un Sénégal qui marche et d’une Casamance qui retrouve toute sa splendeur", a ajouté le maire de Bignona qui a bouclé une série de tournées dans plusieurs localités du sud.
 
"Pour contribuer à l’œuvre de construction nationale, nous tendons la main au président de la République (…) nous déclarons notre satisfaction par rapport aux avancées déjà notées dans la prise en charge des préoccupations de nos populations, mais aussi nous lui tendons la main pour ensemble faire plus et mieux", a souligné M. Keita.
 
Devant plusieurs maires et de nombreux militants venus de Médina Yoro Foullah, de Kolda, de Sédhiou, de Bounkiling, du Kassa, du Fogny, des Kalounayes et du Blouff, le député n’a pas manqué de revenir longuement sur "les opportunités politiques" offertes par un partenariat avec Macky Sall.
 
"Le président Sall n’aura plus besoin de venir faire campagne ici parce que nous nous engageons à mobiliser toute la Casamance reconnaissante pour lui assurer la victoire dans toutes les localités de la Casamance naturelle de Gouloumbou à Diogué", a clamé Mamadou Lamine Keita.
 
Il a toutefois revendiqué sa "part d’héritage dans le legs laissé par Abdoulaye Wade".
 
"Vous ne pouvez pas compter plus de dix personnes qui peuvent revendiquer dans le Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition) le parcours que j’ai eu dans cette formation politique", a fait valoir M. Keïta, rappelant "ses multiples fonctions dans les structures de jeunesse de PDS jusqu’aux diverses fonctions ministérielles".
Mercredi 28 Décembre 2016
Dakaractu




1.Posté par Amadou MABO le 29/12/2016 15:42
t'as quitte la maison du vieux père ?



Dans la même rubrique :