Benno Bokk Yakaar fustige ’’le manque de retenue" du camp adverse


Benno Bokk Yakaar fustige ’’le manque de retenue" du camp adverse

El Hadji Hamidou Kassé du pôle communication de la coalition Benno Bokk Yakaar a fustigé, dans une tribune remise aux médias, ‘’le manque de retenue’’ de la coalition des Forces alliées pour la victoire (FAL 2012) qui, selon lui, est ‘’prête à tout‘’ après avoir ‘’pris peur‘’.

‘’Je suis frappé par leur manque de retenue. La peur, chez eux, prend les allures de la terreur. Désormais, ils sont prêts à tout. A tout, y compris les contrevérités. Y compris les méthodes fascistes. Y compris la plongée dans les égouts pour chercher l’argument fourre-tout’’, dénonce Kassé.

‘’Au départ, ils ont sorti de leur imagination déficitaire l’étonnante et inacceptable accusation d’ethnicisme. Les résultats du premier tour ont attesté de la capacité des Sénégalais à discerner le vrai du faux. Dakar, Kaolack, Nioro, Tamba, Mbour, Fatick, Thiès, entre autres, par les résultats qui y ont été enregistrés, donnent la preuve tangible de leur fourvoiement’’, écrit-il.

El Hadji Hamidou Kassé estime que les FAL 2012 font de ‘’la désinformation et [de] l’intoxication‘’. ‘’Ils mirent dans la bouche d’un candidat [...] des propos que ce dernier n’a jamais tenus sur les marabouts […]’’, fait valoir le responsable du pôle communication de Benno Bokk Yakaar, la coalition qui soutient Macky au second tour de l’élection présidentielle.

‘’Ils (les FAL 2012) pensèrent que la contrevérité grossie à souhait pouvait prospérer. Dans les esprits étroits des piètres stratèges de la défaite fleurit l’inconscient de l’homosexualité !’’, répond-il aux partisans d’Abdoulaye Wade qui accusent Macky Sall de préparer le lit de l’homosexualité au Sénégal, en cas de victoire.

‘’L’opinion sait parfaitement que [...] le candidat qu’ils (les partisans de Wade) visent porte la lucidité de la manière la plus authentique’’, soutient Kassé.

Le second tour de l’élection présidentielle, prévu le 25 mars, oppose Abdoulaye Wade des FAL 2012 à son ancien Premier ministre Macky Sall de Benno Bokk Yakaar.
APS

Mercredi 14 Mars 2012




1.Posté par LOSSOIS le 14/03/2012 15:24
Les partisans de WADE se trompent de cible. Nous connaissons tous où sont les franc maçons et les pédés. Vraiment Pape DIOP et les gens des fal 2012 sont des intellectuels malhonnêtes. Notons, aussi, qu'avant l'an 2000 WADE n'avait occupé aucun poste de souveraineté véritable. Avec son entrisme dans les gouvernement de DIOUF théorisé à l'époque par Iba Der THIAM, il n'occupait que des postes de ministre sans porte feuille. Comparez WADE à DIOUF en 2000. L'un était déjà gouverneur à 25 ans et l'autre n'avait rien occupé à près de 75 ans. Il n'avait jamais rien géré comme avant comme le soulignait Djibo KA. Donc, le camp de WADE est mal placé pour parler de l'inexpérience de Macky qui a occupé des postes fondamentaux.
Evitons la démagogie d'un vieux guenon qui cherche à nous asservir. Il a oublié que ce sont les sénégalais qui l'ont installé au pouvoir après 26 ans d'opposition et de vadrouille entre l'europe et l'afrique. Attention à un WADE qui a une mémoire courte. Il a fini par croire que c'est parce qu'il le voulait et qu'il était indispensable que les sénégalais l'ont élu. Une certaine frange de la population sénégalaise, notamment, les personnes âgées ont toujours soutenu que WADE symbolisait la violence et la cupidité. Elles n'ont pas torts. Elles ont raison. La jeunesse a fini de comprendre qu'elle avait affaire à un despote comme le disait Ousmane NGOM. Et puis quel est le sort précis des 4 ans restant du mandat quémandé de mauvaise foi par WADE annonce son départ après 3 ans au maximum. Attention à un vieux wakh wakête. TOUT SAUF WADE. VIVE MACKY. VIVE LE SENEGAL UNI ET PROSPERE.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016