Bénéficiant d'une mise en liberté provisoire et sous contrôle judiciaire :Les dessous de la libération de Tahibou N'diaye


Bénéficiant d'une mise en liberté provisoire et sous contrôle judiciaire  :Les dessous de la libération de Tahibou N'diaye
Tahibou N'diaye vient d'être élargi de prison, certes à titre provisoire et sous contrôle judiciaire, mais il est libre et auprès de sa famille. 
Nous tenons par ailleurs et de bonne source que "sa mise en liberté ne relèverait pas du hasard". Et pour cause, "Tahibou, comme vous l'aviez dit dans vos colonnes (Dakaractu), a voulu livrer des noms et non des moindres lors de son dernier face à face avec le Procureur Spécial près la Crei". 
En clair, Tahibou a voulu citer nommément des pontes situés dans les plus hautes sphères de l'Establishment actuel, mais aussi de l'ancien régime dont même certains ont pu tourner casaque entre temps. Ainsi, aura-t-il voulu citer des "bénéficiaires jusque là insoupconnés" avons-nous appris.
 Est-ce à dire que sa tentative de déballage a fini par payer? Tout semble l'indiquer car, "l'homme, qui n'a jamais varié dans ses déclarations depuis son arrestation, en passant par son inculpation suivie d'une mise en demeure, a été d'une  témérité rare et à toute épreuve" nous a confié notre source, bien au fait de ce dossier. 
Il s'y ajoute que "c'est tout à fait normal qu'il soit libéré, puisque son inculpation n'a vraiment pas de sens. Je vous dis que vous ne verrez aucun titre de propriété portant la signature de l'ancien directeur du Cadastre, encore moins une notification de parcelle", poursuit notre interlocuteur qui soutient que Tahibou aux manettes du cadastre, jouait de facto un rôle technique. "Il était consulté certes sur bien des dossiers, mais il ne faisait que dire, comme tout directeur du cadastre, si matériellement la requête pouvait être réalisée dans un site défini". 
En somme, il revient au patron du cadastre de spécifier le régime juridique de la parcelle sollicitée, en d'autres termes, d'indiquer si c'est pour l’État ou une tierce personne, c'est à dire un particulier.
Dans cette procédure d'attribution, il n'est pas seul responsable. Tout un collège se réunit, et chacun joue sa partition, du moins en ...apparence.
 
Mercredi 4 Juin 2014




1.Posté par tchatche le 04/06/2014 18:55
Macky propriétaire de bcp de terrains attribués selon les memes procedures. Il doit etre poursuivi aussi!!!!!



Dans la même rubrique :