Bavure policière à Grand-Yoff : Le policier en question défend la thèse de l’accident


Bavure policière à Grand-Yoff : Le policier en question défend la thèse de l’accident
La police reste pour l'heure muette sur l’identité de l'auteur présumé du tir, qui a causé la mort du jeune Matar N'diaye, dans la nuit de jeudi, à la suite de l'interpellation de la victime pour contrôle d'identité au niveau de Gand Yoff. L'annonce de la mort du jeune habitant de Grand-Yoff a été précédé d'une rencontre entre le Commissaire divisionnaire Bassirou Guèye et ses hommes qui ont assuré le service, la nuit des faits.
Le policier en question a expliqué à ses supérieurs que l'incident serait survenu à l'issue d'un banal contrôle d’identité. Selon notre source, l’agent dit avoir invité la victime à s’arrêter, mais l’homme a détalé, et il s’en est suivi une course-poursuite qui a débouché sur le coup de feu fatal. L’on apprend que le policier a avoué n'avoir pas voulu donner la mort, mais juste l'affaiblissement voire la neutralisation de la victime. 
Devant la hiérarchie,  le policier aurait «regretté ce qui s’est passé», parce qu'il n’avait pas l’intention de donner la mort, reconnaissant avoir visé les membres inférieurs du défunt.
Mais selon des témoignages recueillis, le film de l’incident serait tout autre. D'après un témoin, le défunt du nom de Matar N'diaye a, certes, tenté de s'enfuir, mais « alors qu'il s'éloignait, le policier l'a mis en joue et a fait feu. » Un autre témoin qui a réagi sur les ondes de la Zik Fm, a expliqué que le policier a tiré un coup de feu sur la victime qui a finalement succombé à ses blessures, après évacuation à l’hôpital général de Grand-Yoff. Le coup de feu avait provoqué chez le défunt une hémorragie interne et externe, selon un médecin...   
Samedi 25 Juillet 2015
Dakaractu




1.Posté par ben boy le 26/07/2015 18:46
POUR INFO, JE SUIS PASSE DEPOSEUNE PLAINTE A LA POLICE DE GRAND YOFF JAI TROUVE LES POLICIERS EN QUESTION CHARGE DE GERER LA SECURIRTE DES CITOYENS IVRENT MORT. J ETE OBLIGE DE REBOURSER CHEMIN SOUS LEURS INSULTES. LE MINISTERE DE L INTERIEUR DOIT PRENDRE DES MESURES POUR SANCTIONNER CES POLICIERS QUI NE SEMENT QUE LE DESORDRE DANS LE RANG DE LA POLICE

2.Posté par anitakhadafiste le 26/07/2015 21:12
et pourquoi le policier n avait pas de neutralisant ? pourquoi tirer des balles reelles sur son peuple ? maky doit quitter le pouvoir, ceci est un probléme d ordre gouvernemental qui depasse le policier déjà mal formé et envoyé dans la rue



Dans la même rubrique :