Bataille politique à Ndindy : 16 cases brûlées, 8 personnes arrêtées, une population écoeurée


Bataille politique à Ndindy : 16 cases brûlées, 8 personnes arrêtées, une population écoeurée
Le pire a failli se produire ce jeudi à Ndindy. Des hommes supposés proches du maire Cheikh Seck sont accusés d'avoir mis le feu à 16 cases qui ont complètement brûlé. N'eût-été la dextérité des sapeurs pompiers et des gendarmes, l'irréparable allait avoir lieu. Huit personnes ont été arrêtées par le Commandant de la gendarmerie.

 Le préfet du département a toute de suite rappliqué sur les lieux. Tout est parti de la volonté de Ndongo Diagne de vouloir procéder à des adductions d'eau, ce qui n'a pas été du goût des socialistes d'un village voisin, Beybaol, en l'occurrence. Ces derniers s'y sont opposé en accomplissant leur forfait. Affaire à suivre...
Jeudi 4 Mai 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :