Basket-ball : Les Africains en lice pour la saison NBA 2015-16

Le championnat nord-américain de basket-ball (NBA) reprend le 27 octobre 2015 avec le coup d’envoi de la saison régulière. Une quinzaine de joueurs africains devraient être présents en NBA cette année. Présentation...


CAMEROUN

A 29 ans, Luc Mbah a Moute est devenu une figure familière en NBA. Malgré cela, l’ailier a dû se résoudre à signer un contrat non-garanti avec les Clippers, fin septembre. La faute notamment à des négociations rompues avec une autre équipe, les Kings de Sacramento, à cause d’une blessure. Le Camerounais, qui a donc dû renoncer à l’Afrobasket 2015 cet été, va encore devoir prouver sa valeur cette saison.

Le parcours de Joel Embiid ressemble à un cauchemar. Pour la deuxième année de suite, le pivot de 213 cm, né à Yaoundé, pourraitêtre totalement absent à cause d’une blessure à un pied. Le joueur de 21 ans, recruté par les Sixers de Philadelphie, devra – sauf rétablissement miraculeux – attendre la saison 2016-2017 pour disputer son tout premier match en NBA.

CAP-VERT

Du haut de ses 221 cm, Walter Tavares fait partie des plus grands joueurs de la ligue. Le Cap-Verdien de 23 ans parviendra-t-il toutefois à vivre son baptême NBA en 2015 ? Son équipe, Atlanta, est en plein boom et les Hawks disposent de pivots expérimentés comme l'Américain Al Horford et le Brésilien Tiago Splitter

NIGERIA

Al Farouq Aminu, vainqueur de l’Afrobasket 2015, attaque la saison avec Portland, sa quatrième équipe en NBA depuis 2010. L’intérieur de 206 cm a signé un beau contrat de 30 millions de dollars sur quatre ans avec les Trail Blazers. Le Nigérian de 25 ans, né à Atlanta, devrait avoir un rôle important à jouer au sein d’une équipe rajeunie et affaiblie après les départs de LaMarcus Aldrige et Nicolas Batum.

Festus Ezeli a déjà connu la gloire d’un titre de champion avec Golden State la saison passée. Mais l’intérieur de 211 cm, né à Benin City, a joué un rôle assez mineur dans ce sacre. Cette saison, les Warriors comptent davantage sur les qualités défensives de celui qui a renoncé à disputer l’Afrobasket 2015 avec les D’Tigers.

Nnanna Egwu, 22 ans, est né au Nigeria mais a grandi à Chicago. C’est du côté d’Orlando que ce pivot de 211 cm pourrait faire ses débuts en NBA. Non retenu lors de la draft – une session annuelle de recrutement des jeunes joueurs – l’Américano-Nigérian a convaincu le Magic de lui offrir un contrat. Et du temps de jeu cette saison ?

Victor Oladipo devrait avoir un rôle bien plus important à Orlando. L’arrière de 23 ans, né aux Etats-Unis, semble en mesure de devenir l’atout offensif numéro un du Magic. Il compte en tout cas réaliser une grande saison NBA puis aller aux JO 2016. Avec l’équipe des Etats-Unis ou avec celle du Nigeria. Oladipo a en effet laissé entendre qu’il pourrait se rabattre sur les D’Tigers en cas de non-convocation par la fédération américaine.

RD CONGO

Après quatre années à Charlotte, Bismack Biyombo s’est engagé librement au Canada, à Toronto. Le joueur né à Lubumbashi devrait prendre du galon chez les Raptors, une équipe à la défense fébrile la saison passée. Pour le moment, cet intérieur musculeux (206 cm, 111 kg) de 23 ans n’a pas justifié les espoirs placés en lui.

Emmanuel Mudiay est un des très rares arrières africains à avoir percé jusqu’en NBA. Le natif de Kinshasa, âgé de 19 ans seulement, va faire ses débuts sous les couleurs de Denver. Le Congolais, qui est parti vivre aux Etats-Unis en 2001, suscite de nombreux espoirs chez des Nuggets où il devrait être titulaire.

SENEGAL

Convaincant en club la saison passée, impressionnant lors de l’Afobasket 2015, Gorgui Dieng va-t-il encore faire un bond en avant à Minnesota ? Pour sa troisième saison en NBA, le pivot de 25 ans pourra en tout cas s’inspirer du jeu et de la hargne du vétéran Kevin Garnett, revenu chez les Timberwolves. Ça tombe bien : le Sénégalais de 211 cm aimerait étendre son registre offensif, à l’image de Garnett, en tirant plus souvent lorsqu’il est loin du panier.

Les débuts de Maurice Ndour en NBA ont pris du plomb dans l’aile. L’intérieur de 206 cm souffre d’une fracture de fatigue à la jambe gauche et est désormais indisponible pour une durée indéterminée. Le Sénégalais de 23 ans, qui avait fait l’impasse sur l’Afrobasket 2015 pour dénicher un contrat, a pourtant effectué une préparation solide avec Dallas. Les Mavericks le conserveront-ils dans leur effectif ?

Youssou Ndoye, 24 ans, aussi est blessé. Mais le pivot (213 cm) de San Antonio devrait vite être de retour. Tout du moins à l’entraînement. Car en matches, ce fils d’une ancienne joueuse de l’équipe du Sénégal aura du mal à se faire une place au sein de l’effectif des Spurs.

TUNISIE

Premier joueur maghrébin en NBA, dans quel état et avec quelles responsabilités Salah Mejri va-t-il entamer sa carrière américaine ? Le Tunisien de 218 cm, passé par le Real Madrid, a terminé l’Afrobasket 2015 à domicile blessé. Ses prestations lors des matches de préparation de Dallas ont toutefois été plutôt rassurantes. La concurrence s’annonce en outre peu relevée chez les Mavericks, où seul Zaza Pachulia semble incontournable au poste de pivot.

D’autres joueurs américains d’origines africaines, comme J.P. Tokoto (Philadelphie Sixers / Cameroun), Noah Vonleh (Portland Trail Blazers / Liberia) pourraient  également disputer la saison NBA 2015-2016. Enfin, certains autres sont nés en Afrique comme l’Espagnol Serge Ibaka, le Britannique Luol Deng, mais ont choisi un autre pays.
Lundi 19 Octobre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :