Barthélemy Dias : « On voit quelqu'un avec un taser, et on veut le confondre avec une arme à feu »


Barthélemy Dias : « On voit quelqu'un avec un taser, et on veut le confondre avec une arme à feu »
Le maire de la commune de Mermoz/Sacré-Cœur, Barthélémy Dias dément avoir usé d’arme à feu contre les mécaniciens qui sont établis sur l’ancienne piste. « Aucun coup de feu n’a été tiré dans l’enceinte ni aux alentours du terrain. Il ne faut pas qu'aujourd’hui pour un rien, quand on voit quelqu'un avec un taser (électrique), on veut le confondre avec une arme à feu », a dit le député, qui révèle dans " l'Observateur " qu'un de ses conseillers a été agressé et son véhicule caillassé. 
 Toutefois, le député socialiste promet de déguerpir à tout prix ces mécaniciens qui, dit-il, ont accepté moyennant 60 millions de francs CFA, de quitter le terrain sur lequel il est prévu la construction d’un hypermarché.
Mercredi 6 Janvier 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :