Barack Obama réélu : La joie aux côtés de Michelle et ses filles Malia et Sasha

Barack Obama entourée de son épouse Michelle et de leurs filles Malia et Sasha au McCormick Place à Chicago, le 6 novembre 2012.


Barack Obama réélu : La joie aux côtés de Michelle et ses filles Malia et Sasha
Après une campagne harassante, le président Barack Obama est réélu à la Maison Blanche, mardi 6 novembre, avec une confortable avance sur son adversaire Mitt Romney : le candidat démocrate empoche 303 des 538 mandats de grands électeurs. Sur la dizaine d'États clés de cette présidentielle, Mitt Romney n'a pu s'emparer que de la Caroline du Nord, selon les résultats connus à 6h00 du matin, ce mercredi.

À Chicago, des milliers de militants attendaient le président au McCormick Place, plus grand centre de convention du pays. Barack Obama s'est fait attendre ; pour certains observateurs, il attendait que Mitt Romney reconnaisse sa défaite. À Boston, le candidat républicain confie à ses partisans avoir "appelé le président Obama pour le féliciter". Il est 7h35, heure de Paris, quand Obama se présente enfin devant ses militants. Il porte un costume sombre et une cravate bleue, la couleur des démocrates. Il est entouré de sa famille : son épouse Michelle, qui a mené une formidable campagne à elle toute seule, et ses filles Malia (14 ans) et Sasha (11 ans). L'image nous rappelle sa première élection, il y a quatre ans, une élection historique, celle du premier président américain noir. Malia et Sasha n'avaient que 10 et 7 ans à l'époque...

Dans son discours de victoire, Barack Oabama a confié vouloir travailler avec Mitt Romney pour "faire avancer le pays" et l'a félicité pour "sa campagne menée avec ardeur". À 51 ans, Barack Obama se dit "plus déterminé et plus inspiré que jamais". Enflammé durant 25 minutes de discours, le président a lancé : "Nous savons dans nos coeurs que pour les États-Unis d'Amérique, le meilleur est encore à venir." C'est avant tout un message d'unité que le président a voulu faire passer : "En dépit de toute nos différences, la plupart d'entre nous partagent des espoirs pour l'avenir de l'Amérique (...) Ce soir, malgré les périodes difficiles, je n'ai jamais été aussi serein quant à notre avenir. Je vous demande d'entretenir un espoir. Je ne parle pas d'un idéalisme aveugle, mais l'espoir est en chacun de nous. Nous pouvons tenir la promesse de nos pères fondateurs. Nous montrerons au monde que nous vivons dans la plus grande nation du monde. Que Dieu bénisse les États-Unis."

Dans la salle en délire, qui fait écho à l'explosion de joie de centaines de jeunes devant la Maison Blanche, les Américains réunis chantaient "Four more years... four more years..."
Pure people




Mercredi 7 Novembre 2012
Notez


Dans la même rubrique :