Barack Obama dans une téléréalité pour la bonne cause

Un format peu orthodoxe pour évoquer un sujet qui concerne l'ensemble de la planète. Barack Obama a accepté de participer à une téléréalité de survie en Alaska pour sensibiliser les Américains à la question du réchauffement climatique et des dégâts qu'il engendre.


Barack Obama dans une téléréalité pour la bonne cause

Barack Obama dans une émission de téléréalité. Une grande première pour un président en exercice. S'il a accepté de mouiller la chemise c'est pour la bonne cause. Le chef d'Etat, habitué à faire des blagues sur des late-shows américains, sera cette fois-ci plus que sérieux dans "Running Wild with Bear Grylls". Il se rendra en Alaska pour ce programme diffusé d'ici la fin de l'année sur la chaîne NBC.
Le réchauffement climatique
Barack Obama sera plongée dans la nature avec le célèbre expert britannique en survie, Bear Grylls.  En Alaska, ils étudieront ensemble les dégâts causés par le réchauffement climatique. Ce sera également l'occasion pour le chef d'Etat d'apprendre quelques techniques pour survivre au milieu de la faune et de la flore sauvage. Le périple du président débute cette semaine.
Des épreuves adaptées
Toutefois, Josh Earnest, le porte-parole de la Maison-Blanche, a expliqué que certaines idées de l'équipe de Bear Grylls n'avaient pas été approuvées par les services secrets américains. Cependant, les deux parties ont réussi à trouver un accord pour donner du corps à l'émission et ainsi permettre au président de sortir de son quotidien en réalisant des activités intéressantes.
''Running Wild avec Bear Grylls'' a en effet l'habitude de bousculer les stars qui participent au programme.  Kate Winslet, Channing Tatum, Kate Hudson et Zac Efron... Ces célébrités ont suivi Bear Grylls dans des endroits reculés de la planète pendant 48 heures et ont dû renoncer à leur confort pour se dépasser. Cet été, dans le désert du Nevada, Michelle Rodriguez a par exemple partagé un repas avec le Britannique composé d'une souris bouillie dans l'urine de l'actrice.
 
"Préserver la seule planète que nous ayons tant qu'il est encore temps"

Barack Obama est plus que jamais engagé sur la question du climat. Il a jugé lundi 31 août nécessaire que les dirigeants mondiaux parviennent à un accord sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre lors de la conférence sur le climat de Paris (COP21), qui aura lieu en décembre, et ce en raison de l'accélération des changements climatiques.
Il a également reconnu que les Etats-Unis avaient fortement contribué au réchauffement climatique et qu'ils devaient en conséquence "assumer leurs responsabilités" en oeuvrant à résoudre ce problème.
"Cette année, à Paris, doit être l'année où le monde parviendra enfin à un accord pour préserver la seule planète que nous ayons tant qu'il est encore temps", a-t-il martelé.
Source: M6 infos

Mardi 1 Septembre 2015




Dans la même rubrique :