« Bande de filles » : L’enjeu de l’amitié mis en scène

​Après ses précédents longs métrages, « Tomboy », « Naissance des Pieuvres », Céline Sciamma livre une autre variation sur l’adolescence, transformant des adolescents en héros du cinéma.


« Bande de filles » : L’enjeu de l’amitié mis en scène
Cette jeune réalisatrice,  fascinée par ces groupes de filles qu’elle croisait, leur consacre ce film, « Bande de filles », un dramatique Français, sorti le 22 Octobre 2014.

Ce film met en scène quatre jeunes filles, novice dans le monde du cinéma, personnages principales, pleines de vie, Karidja Touré, dans le rôle de Marième/ Vic, personnage d’une grande solidité, Assa Sylla, qui joue Lady, leader du groupe, Lindsay Karamoh s’impose dans le personnage d’Adiatou, séduisant par son humour et son intelligence et enfin Mariétou Touré qui endosse le rôle du personnage le plus mystérieux de la Bande, Fily. 

Tous droit sorti du Festival de Cannes 2014, ce film retrace la vie, de Marième, une adolescente qui vit ses 16 ans comme une succession d’interdits. La censure du quartier, la loi des garçons, l’impasse de l’école. Sa rencontre avec trois filles affranchies change tout. Elles dansent, elles se battent, elles parlent fort, elles rient de tout. Marième devient Vic et entre dans la bande, pour vivre sa jeunesse.

Ce film trépidant d’énergie et trépignant de rage parfois se repose, reprend son souffle, fait le noir à l’écran. (...), bluffe, par sa beauté, son énergie et son réalisme sidérant. Au rythme de la chanson de Rihanna « Diamonds », avec la chorégraphie adaptée, ces filles deviennent attachantes, et la simple idée de les quitter au bout des 112 minutes rend presque triste.
Vendredi 8 Mai 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :