Bambilor : Remise d’un lot de matériel aux daaras et d’instruments de musique à la chorale


Devant plus de 7 collègues maires, et des membres de l’association des Imams, venus assister à la cérémonie, l’édile de Bambilor a procédé à la remise de dons en matériel de musique pour la chorale de la cité Mbaba Guissé et à l’association des jeunes catholiques de Kounoune. Un geste fortement apprécié par l’adjoint au chef de la communauté catholique qui démarre le Carême ce mercredi 1er Mars. Une générosité qui témoigne aussi de la vitalité du dialogue Islamo-Chrétien au sein de la commune.  Au cours de la cérémonie, Ndiagne Diop a également livré un lot de matériel didactique, de vivres, de nattes, de bouilloires aux daaras et aux maîtres coraniques de la commune. Le tout pour un coût global de 15 millions F Cfa, que la municipalité a  dégagé de son budget. Il faut noter qu’à travers cet acte, le maire de Bambilor pose un autre jalon dans la matérialisation de cette compétence transférée qu’est l’éducation. Mais aussi, il a concrétisé sa politique de développement social et de solidarité en direction des populations. Toutefois, force est de reconnaître le travail qui a été mené par la commission religieuse au niveau  du Conseil municipal. En effet, tout est parti d’un constat fait par le maire. Notamment sur la situation difficile dans laquelle vivaient les pensionnaires des daaras, et compte tenu également du niveau de précarité qui caractérisait l’environnement de ces écoles coraniques. Dans son discours, Ndiagne Diop a réitéré son engagement à œuvrer pour l’amélioration des conditions de vie de ses administrés. Il a même convoqué le passé pour dire qu’aucun chef d’état avant Macky Sall, n’avait pensé dérouler un programme de développement qui intègre à la fois, l’électrification, l’hydraulique et les infrastructures sociales de base. En outre, le maire a promis de dégager une enveloppe annuelle pour appuyer les daaras, avant de lancer un appel aux différents comités de gestion de la commune pour plus de transparence dans la gestion des subventions allouées par la mairie. Mais pour l’avenir, il prévoit de construire un daara municipal totalement équipé et qui sera à la charge de la municipalité. Cependant, Ndiagne Diop n’a pas raté l’occasion pour demander aux maîtres coraniques de coopérer et de sensibiliser les jeunes dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.
Jeudi 2 Mars 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :