Balla Gaye II : "Malick Gackou est mon grand frère (...) je salue au passage le président Yaya Jammeh"


Balla Gaye II : "Malick Gackou est mon grand frère (...) je salue au passage le président Yaya Jammeh"
En réaction à sa défaite contre Eumeu Sène, le 5 avril dernier, le lutteur Balla Gaye 2 mentionnait le manque de soutien de Malick Gackou. «Malick Gackou guis na nim ma sétané wayé Yalla bakhna (Malick Gakou m’a abandonné pour ce combat. Mais, Dieu est grand)», avait dit le fils de Double Less. Ainsi, des gens ont vite fait le parallèle avec son compagnonnage orienté vers Macky Sall, dans le cadre de la mise en place de ses projets dans l’agro-business en Casamance. Il avait d’ailleurs obtenu un don de 690 hectares de terres et accompagné le président, en février dernier, lors d’une tournée au sud du pays. 
«Je n’ai pas lâché Balla Gaye 2. C’est mon petit frère et il restera mon lutteur. Je continuerais à le soutenir. Mon action pour mon pays n’est pas une question de change ou de calcul. J’ai toujours été un mécène du sport sénégalais. Le plus important, et les sénégalais doivent le retenir, est que je l’ai toujours soutenu. Et je continuerais dans ce sens. Balla Gaye est le lutteur de ma ville (Guédiawaye). Mais, Eumeu Sène, aussi, est le lutteur de Pikine. Qui est aussi ma ville. Tous les lutteurs sont mes amis. Je ne ménagerais aucun effort pour soutenir tous les acteurs du sport, quelle que soit la discipline», a précisé, pour sa part, «l’ami» de Moustapha Niasse, hier.
Son «duel» avec le journaliste Mamadou Ibra Kane a laissé place au dernier face-à-face entre Balla Gaye 2 et Eumeu Sène. Dans cette dernière rencontre de l’événement de Gfm Entertainment, l’ancien Roi des arènes a rectifié le tir en confirmant sa relation avec Gackou, non sans remercier le président Macky Sall, mais aussi Yaya Jammeh. «Ma ngi gueureum Président Macky Sall. Ma ngi nouyou Malick Gackou, sama mag (je remercie le président Macky Sall, Malick Gakou, mon grand frère). Je salue au passage Yaya Jammeh. Mais, je suis sénégalais à 1000%», lance-t-il comme pour narguer l’homme fort de Banjul.
Jeudi 9 Avril 2015
Dakaractu




1.Posté par iba sy le 09/04/2015 11:17
Le dictateur de Banjul est un con à ignorer !

2.Posté par MAMY CHOU le 09/04/2015 11:41
SOIS FORT,RELEVE TOI BALLA,TU DISAIS GUEUM SA BOP,ALORS PROUVE LE. DIEU EST AVEC LES ENDURANTS. DU COURAGE ET BONNE CHANCE.

3.Posté par diombor le 09/04/2015 21:59
OUI BIEN DIT ON EST SENEGALAIS A 1000 POUR CENT



Dans la même rubrique :