Bakary Sambe de l'UGB sur France24 " le Maroc bénéficie, en Afrique, d'un capital-image adossé à un bilatéralisme sélectif efficace"


Bakary Sambe de l'UGB sur France24 " le Maroc bénéficie, en Afrique, d'un capital-image adossé à un bilatéralisme sélectif efficace"
Dans une interview donnée au site de la chaîne France 24, Dr. Bakary Sambe de l'Université Gaston Berger de Saint-Louis (CER-CRAC) revient sur la stratégie marocaine en Afrique subsaharienne dans une analyse de la dernière tournée du Roi Mohammed VI dans la région.
"En cette époque de ruée économique vers l’Afrique et alors que l’Europe et les États-Unis sont en crise, le Maroc se positionne avec ses banques et ses accords de libre-échange qui vont lui permettre de commercer librement avec des pays constituant un marché de 250 millions d’habitants", affirme Bakary Sambe, enseignant-chercheur à l’université Gaston-Berger de Saint-Louis au Sénégal, et auteur d’"Islam et diplomatie : la politique africaine du Maroc". 

Et d’ajouter : "Aujourd’hui des entreprises marocaines battent des entreprises françaises sur des appels d’offres parce qu’elles bénéficient de ce lobbying." (...) 

Son malikisme, l’une de quatre doctrines du sunnisme, est particulièrement prisée par les gouvernements luttant contre le fondamentalisme islamique. "Face à l’avancée du wahhabisme et du salafisme d’une part, et du chiisme iranien d’autre part, le roi essaye de créer un sorte de sainte alliance autour de l’islam malikite modéré dont le Maroc serait le centre", analyse Bakary Sambe.
 
"Depuis l’indépendance, le Maroc a développé un sentiment d’encerclement : au Nord, par les Espagnols avec qui les relations sont difficiles sur les enclaves de Ceuta et Melilla, et à l’Est, par l’Algérie qui soutient le Front Polisario [mouvement indépendantiste sahraoui], rappelle Bakary Sambe. Aussi voit-il sa politique extérieure comme un désenclavement stratégique vers le Sud, au moment d’une recomposition diplomatique dans la région."

Mais, pour Bakary Sambe, Mohammed VI a encore une chose à faire avant d’asseoir définitivement sa popularité auprès des Subsahariens : gommer cette image de "gendarme de la politique anti-immigration de l’Europe" qui colle à son pays. Et ce, malgré les réformes adoptées en septembre 2013 par le royaume afin d'offrir davantage de droits aux migrants clandestins.

Source : http://www.france24.com/fr/20140306-maroc-mohammed-vi-m6-tournee-afrique-subsaharienne-gabon-leader/
Vendredi 7 Mars 2014
Dakar actu




1.Posté par ZZ le 09/03/2014 16:04
Commençant par la deuxième question, à mon avis les visites ne sont que des moyens et leurs résultats les outils pour résoudre cette problématique que les pays africains dont l'Algérie et les pays européens et surtout l'Espagne s'éloignent pour laisser le Maroc face à une situation humaine éconolique et sociale critique?
Ces pays critiquent le Maroc, pour les uns parce qu'il n'a pas arrêter les immigrés , pour d'autres parce qu'ils n'a pas pu donner assistance à ces êtres humains dont le nombre dépasse ses possibilités.
Donc la solution idéal est recherchée à l'origine, dans les pays africains où les richesses ne manquent pas .
Ainsi, la cooppération Sud Sud ===gagnant -gagnant et les visites royales ne doivent faire peur à personne et on ne doit pas chercher leur pourquoi lorsque aucun pays ne porte de l'aide et de l'assitance aux immigrés qui sont entrés au Maroc par les frontières algériennes et ne sont pas tombés du ciel
Heureuse que les pays africains visités par le roi n'ont pas la haine et la jalousie de l'Algérie et que ces pays comme le Maroc; qui est aussi un pays africain depuis le fil des eaux, n'ont pas peur de la coopération ni de la concurrence légale pour que notre Afrique se positionne et fait paix avec ses enfants===pas d'immigration clandestine, pas de volonté de diviser un pays ou le déstabiliser pour se potitionner comme leader.
Alors, l'Algérie, l'Afrique de Sud et Nigéria doivent comprendre que les pays sont égaux et n'ont pas besoin d'un leader mais d'une coopération "efficiente et efficace
Les dits leaders africains ont changé le nom de l'organisation car ils se rappellent que cette organisation a été conçue par le feu Mohamed V et crée au Maroc===l'histoire et ses vérités font peur à des leaders qui veulent tromper les populations fausser l'histoire.
la vérité ne peut pas être cachée pour toujours et la haine ne détruit que celui qui l'a sème quant à africanité du Maroc, c'est acquis son avis de l'UA comme il sort de nos comportement individuel ou officiel
Africains et fiers de l'être .

2.Posté par mamadoou le 09/03/2014 21:57
Visite royale marquée par un grand succès,diplomatique et économique,en plus Sa Majesté le Roi Mohamed VI est le commandeur des croyants



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016