Bagarre entre garde rapprochée Sénégalaise et marocaine : L’officier qui avait déclenché la bagarre rapatrié et mis aux arrêts au Maroc


Bagarre entre garde rapprochée Sénégalaise et marocaine : L’officier qui avait déclenché la bagarre rapatrié et mis aux arrêts au Maroc
La bagarre qui avait éclaté entre la garde rapprochée de Macky Sall et des éléments de la gendarmerie royale jeudi dernier, au palais présidentiel de Dakar, a connu des dégâts collatéraux dans les rangs de la garde rapprochée du souverain marocain. Cette information qui avait été relayée en exclusivité par Dakaractu, a eu des suites fâcheuses pour l’officier marocain qui avait déclenché la bagarre.
En effet, le capitaine de la gendarmerie royale, faisant partie du dispositif de sécurité accompagnant le Roi Mohammed VI au Sénégal, aurait été rapatrié au Maroc pour être placé en détention préventive dans une prison militaire à Rabat, rapporte le journal arabophone Assabah dans son tirage du jour.
Selon Assabah, le capitaine de gendarmerie est poursuivi pour la charge de « Violation des règlements militaires », après avoir été reconnu coupable de la rixe éclatée jeudi dernier, au palais présidentiel à Dakar, entre les gardes rapprochées des deux chefs d’Etat. 
Mercredi 27 Mai 2015
Dakaractu




1.Posté par jjee le 27/05/2015 20:23
je pense en effet que c'est une faute grave de se bagarrer avec le protocole d'un pays hôte.
C'est un manque de respect inqualifiable.
Aucun garde du corps sénégalais n'oserait faire cela dans le palais royale au maroc, aucun.

2.Posté par Isag le 31/05/2015 04:33 (depuis mobile)
Arrêtez de mettre de l''huile dans le feu, c''est un incident a cause d''un manque d''organisation, les chefs de sécurité doivent faire leur rapports et montrer plus de lucidité et du bon sens pour calmer les esprits d'une manière digne de leur poste.



Dans la même rubrique :