Babacar Gaye, porte parole du Pds "L'incompétence caractérisée est la marque déposée de ce régime!"


Babacar Gaye, porte parole du Pds  "L'incompétence caractérisée est la marque déposée de ce régime!"
Le regrettable sinistre survenu à la Médina a été le prétexte de cette interview avec le porte parole du Pds. Sans faux-fuyant, Babacar Gaye, n'a pas fait dans la langue de bois, il exprime cru sa pensée.


Dakaractu : M. Gaye, que vous inspire la déclaration de l'adjoint au maire de la Médina, lequel soutient que le ballet incessant des politiques après l'incendie de la Médina a été un show. A l'en croire, seul Idrissa Seck a mis la main à la poche pour aider, financièrement parlant, les sinistrés de la Médina?

Babacar Gaye : Je ne pense vraiment pas que les personnalités politiques qui se sont déplacées à la Medina pour apporter leur solidarité aux sinistrés, suite à l'incendie qui a causé la mort tragique d'une dizaine de jeunes talibés, avaient des motivations autres qu'humanitaires. C'est vrai qu'en de pareilles occasions, nos usages et coutumes recommandent de faire un geste de solidarité qui peut revêtir la forme d'un don en nature ou en espèces. Si Idrissa Seck l'a fait, certainement ce n'était pas pour poser un acte de communication. Sinon ce serait regrettable.

Dakarctu : Où situez-vous les responsabilités de cette tragédie regrettable? Que préconisez-vous concrètement, afin que pareil sinistre ne se produise plus sous nos cieux?

Babacar Gaye : Nous sommes tous responsables. Il est manifeste que ce drame traduit un laxisme d'État et une indiscipline citoyenne. Mais au delà des incantations, des déclarations mal à propos et des décisions de circonstance, hâtives, opportunistes et mal inspirées, il urge d'entamer une réflexion introspective, inclusive sous l'égide de l'Etat et impliquant les partis politiques, la société civile, les universitaires et les relais sociaux capables d'influer sur l'éducation et la formation civique des populations.

Dakaractu : Le régime vient de prendre des décisions et, selon le Premier Ministre on va vers l’interdiction totale de la mendicité des enfants dans les rues. Car, a laissé entendre Abdoul Mbaye, je cite: "le Coran s’apprend dans un Daara (école coranique) et non dans la rue". Mais, il a précisé : "il n’est pas question d’interdire la charité, mais organisons-la". Ce qui n’est pas sans rappeler l’engagement puis la volte-face du régime précédent sur la question. Quelle est votre appréciation?

Babacar Gaye : Les mesures et décisions annoncées ici ou là ne reflètent que l'étroitesse d'une vision très réductrice du gouvernement en la matière. Le drame survenu à la Medina ne devrait pas se résumer à un problème de Daraa, de Talibés et de mendicité. Réduire le drame de la Medina à un problème de Talibés et de Mendicité, c'est se voiler la face et faire dans le faux fuyant. Le mal est plus profond. Je pense sincèrement que c'est l'arbre qui cache la forêt. En réalité c'est plutôt un problème de discipline, de respect des normes de construction, d'aménagement urbain et de gestion du cadre de vie. Les jeunes Talibés ne sont que les victimes d'une hypocrisie collective. Pour juguler les avatars de l'enseignement coranique et éradiquer la mendicité qui, il faut le reconnaître est une plaie sociale, toute décision doit procéder d'une réflexion approfondie sur les maux qui gangrènent notre société malade de certaines contre-valeurs comme le "Masla". Il faut organiser un Ndëpp national pour un changement profond de paradigmes. Le vocabulaire à la fois violent et va-t-en guerre du Président de la République et du Premier Ministre ne traduit pas une sérénité dans la Gouvernance actuelle. Les mots « traque », « châtiment » reviennent souvent dans le discours des tenants du pouvoir actuel.

Dakarctu : Depuis quelques jours, on a remarqué une cacophonie au sommet de l'Etat relative à cette fameuse traque des biens mal acquis. Votre lecture?

Babacar Gaye : C'est l'incompétence caractérisée qui est la marque déposée de ce régime qui peine à apporter des réponses concrètes aux préoccupations de populations et qui peine à respecter ses engagements électoraux. La traque des biens mal acquis érigée en programme de gouvernement, cache mal l'absence d'une vision claire et d'une feuille de route bien élaborée. Qui plus est, le Président de la République est entouré par une pléthore de collaborateurs qui n'ont aucune culture de l'Etat. Si l'on y ajoute les rivalités et le choc des ambitions qui minent la cohésion de la coalition électorale Benno Bokk Yakaar, bonjour les dégâts!

Dakaractu : De manière ramassée, quel bilan faites-vous du magistère de Macky Sall, lequel soufflera sur l'An 1 de son accession au pouvoir le 25 mars prochain?

Babacar Gaye : C'est très risqué de dresser un bilan pour un Président qui a juste fait un an de mandat. Au demeurant, je retiens que le régime actuel est en train de surfer sur les programmes structurants du président sortant. Tant mieux si le principe de la continuité de l'Etat est sauvegardé. Par contre, je note une absence manifeste de feuille de route avec un échéancier bien maîtrisé. Pour l'instant, je préfère laisser apprécier le bilan par les sénégalais qui regrettent d'avoir voté pour Macky Sall le 25 mars 2012. C'est du "Rethiou" à la place du "Yakaar".




Vendredi 8 Mars 2013
Notez


1.Posté par Senegalais lamda le 08/03/2013 09:00
encore le rigolo et la bave à la gueule!

2.Posté par Bart le 08/03/2013 09:05
Ce type qui ne remplit même les conditions académiques élémentaires pour être directeur de cabinet de wade car étant de niveau B dans l'Administration aurait du ferrer sa g...au lieu de blablater de jalousie dans les médias. Il a le droit de regretter l'élection de Macky car son candidat a été rejeté par les Sénégalais. Et puis, qu'il se souviennent de l'affaire du Joola avec les 2000 morts!!! Sic. Ce monsieur sans diplôme est le symbole de l'inculture d'Etat. Qu'il dise aux Sénégalais et à vos lecteurs pourquoi wade l'avait limogé et humilié en le renvoyant deu Palais. Restons digne dans la défaite et arrêtons de s'en prendre au Président qui comme il l'a dit n'a pas encore bouclé ue année de magister alors que Wade en à consomme et consume 12.

3.Posté par KANI le 08/03/2013 09:27
BIEN DIT BABACAR,TOUS DERRIERE KARIM WADE PR UNE LARGE VIVTOIRE EN 2017

4.Posté par le peuple le 08/03/2013 09:40
monsieur gaye,votre manque d'argument,vous fait d'un carrent et qui ne sait pas quoi dire ou d'ou mettre ses pids!!ce pouvoir est entrain de poser les jalons de devoloppement pour le meilleur des sénégalais!!

5.Posté par deug deug le 08/03/2013 09:41
je connaissais notre ami Babs plus modéréré dans le propos
vous savez faire dans la critique facile et analyses sans fondement est simplement politicien
je demande à babacar de corser un peu son discours, les nanalyses à la farba senfhor franchement on en veux pas
il faut parler des oreintations stratégiques du gourvernement
nous dire simplement ce que tu penses de ce que macky va faire avec nos 2500 milliards du budget
à sa place qu'est ce que tu aurais fait avec ce mm budget
par contre à ta place je défendrai pas avec autant de vigueur ce qui sont traqués par la justice sur les biens mal acquis
babs ces gens ne vont jamais partagé un jour avec toi

un conseil: TROUVES TOI UN VRAI BOULOT POUR NOURRIR TA FAMILLE C EST UNE QUESTION DE DIGNITE ET SEULEMENT APRES TU PARLERAS DE POLITIQUE

6.Posté par migui le 08/03/2013 09:56
au mois on a pas vu au senegal un escandale a milliards depuis un an au senegal comme on a connu avec depuis 12 ans .
avec le regime de WADE tous les 15 jours y avait un escandale a milliards , ce qui fait aujourdhui des centaines de milliards perdus .

7.Posté par b le 08/03/2013 10:13
pour 1 point il a raison ce gouverment na pas de programme. il fera le vite autour de lui pour rester au pouvoir. Il faut que les gens du PDS savent que la prison est grandement ouverte pour eux. ce gouvernement ne peut satisfaire que cette demande pour satisfaire certains senegalais jaloux b

8.Posté par rif le 08/03/2013 10:22
mais votre president il connait absolument rien il a quel niveau DETUDE arretez ces connories svp .se sal MACKY NE CONNAIT RIEN

9.Posté par Bib le 08/03/2013 10:45
Difficile de ne pas accepter ces propos même venant d'un tel auteur.

10.Posté par ndama le 08/03/2013 13:34
Appelons la souris "SOURIS" et le chat "CHAT" regardons nous dans les yeux et disons nous la Verite
Le senegal fait 92% de musulmans selon les statistiques. nous comptons parmi nous les plus riches du senegal. Qu'avons nous fait de notre fortne pour aider nos freres musulmans. Comment les catholiques qui ne font que 5% ont pu construire les meilleures ecoles et etablissements scolaires de ce pays où nous musulmans sommes obligés d'y inscrire nos enfants . Sommes nous maudits pour ne pas faire comme eux et construire des darras modernes où des talibes qui souffrent de la chaleur ou du froid pourront etudier le coran. Sommes nous maudits pour ne pas etre en mesure de construire des dispensaires , des hopitaux et des ecoles comme le font les catholiques. Vraiment war nagnou ko setate. Nous musulmans devons faire une introspection et essayer de copier sr nos freres catholiques . Li dafa gnaw. d'ailleurs on ne voit jamais dans la rue les diolas les ballantes les mancckagnes ou ndiago seuls des wolofs et des peuls qui sont des musulmans . Nous devons revoir nos manieres de faire et trouver des solutions aux problemes de Talibés. Je salue cette initiative de president SAll et de son Premier Ministre je souhaite vivement que cette mesure aille jusqu'au bout afin que nous musulmans nos prenions nos responsabilites et trouvions les moyens de construire nos propres daras comme le font les catholiques qui ont construit leurs ecoles et lieux d'etudes pour devenir pretres soeurs curés ouA eveques.

11.Posté par fvdfvdsfsdv le 08/03/2013 15:01
Babacar, on ne dit pas "marque deposee" sauf si l'interesse a lui meme fait inscrire sa marque. Il fallait dire " marque de fabrique" puisque l'interesse n'y peut rien mais qu'il est ainsi sans le vouloir. Compris?

12.Posté par soum le 08/03/2013 15:20
un Etat mendiant qui ne veut plus de mendiant ? Doyna war. le Problème, ce moins la mendicité que notre comportement individuel et collective. soignons nous nous même au lieu d'aller cherher de faux prétexte

13.Posté par Caporal Chef Diedhiou le 09/03/2013 04:57
Depuis l'enterrement du Parti Diaye Souf,on assiste a des
sorties periodiques des sorciers financiers qui refusent de
disparaitre comme ils etaient venus.Ils sont tres jaloux de
la bonne voie qu'emprunte le nouveau regime au service
des senegalais.

14.Posté par mouskade le 09/03/2013 12:52
yaw tu n'es pas caporal chef do tous dara tu n'est mm pas goby dégage way tu nous empeste avec contributions bidon vafanculo

15.Posté par capone le 09/03/2013 19:07
benno bok yakhate = incompetence

16.Posté par diakhoumpa le 10/03/2013 16:24
taisez vous , niak jomm , vous avez mis le pays à jenoux et avez dilapidé l'argent du pays et vous continuez à gueuler comme des perroquets .Au lieu de se contenter et de voir comment rembourser ou retourner l 'argent .Ce soit disant cadre du PDS limogé à la suite d'une découverte honteuse qu 'il ne remplissait pas la fonction du directeur de cabinet à la présidence , qui permet de dire quoi que se soit ,

espece d 'inculte

17.Posté par Gabar le 11/03/2013 13:09
La bouche qui vient de recevoir une gifle, et qui saigne, ne parlera jamais de paix. Celle reçue par le gueulard Babacar Gaye et sa clique est une gifle magistrale dont ils ne sont pas encore revenus. Comprenons donc tous ces pleurnichards du PDS et alliés qui comptent sur un vieillard pour les remettre en selle. C'est honteux !



Dans la même rubrique :
Buur Géwël Episode 7

Buur Géwël Episode 7 - 22/04/2014