BUDGET DE FONCTIONNEMENT 2017 : La présidence enregistre une augmentation, le CESE et la Primature signent une baisse

Le projet de budget de la présidence de la République, pour la gestion 2017, est arrêté à la somme de 74 058 170 320 francs Cfa. Enregistrant une hausse de plus de 1,78 milliard. D’autant qu’en 2016, il a été arrêté à 72 271 526 300. Par contre, le budget du Conseil économique, Social et Environnemental (CESE) et celui de la Primature ont été revus à la baisse, respectivement de plus de 3 et 2,8 milliards FCfa.


BUDGET DE FONCTIONNEMENT 2017 : La présidence enregistre une augmentation, le CESE et la Primature signent une baisse
Estimé à 61.241.551.000 F CFA en 2016, Mahammad Boun Abdallah Dionne et ses services auront 48 117 273 980 en 2017. Quant au budget de l’institution que dirige Aminata Tall, il s’élève à 6 302 087 000 de francs Cfa, contre 9 102 0 87 000 en 2016.
Il convient de signaler que le budget de l’Assemblée nationale n’a pas bougé. Comme l’an passé, il est arrêté à la somme de 14 134 506 000. Quant au budget du Haut conseil des collectivités territoriales (HCCT) dont la présidence est confiée au Secrétaire général du Parti socialiste, Ousmane Tanor Dieng, son budget est arrêté à la somme de 6 500 000 000 de francs Cfa.
Les budgets du Conseil constitutionnel, de la Cour des comptes et de la Cour Suprême ont tous augmenté. Le budget du Conseil constitutionnel est arrêté au montant de 1 057 057 040 francs Cfa contre 1 032 124 900 francs Cfa.
Là où celui de la Cour suprême, de 1 886 925 760 francs Cfa en 2016, passe à 1 836 147 000. Pour la Cour des comptes, c’est presque du simple au double : de 2 863 973 440 à 4 645 692 700 FCfa.
Il convient également de mentionner que le montant de la dette publique, pour la gestion 2017, est arrêté à la somme de 680 000 000 000 contre 595 640 000 000 francs Cfa pour la gestion 2016.
Lundi 28 Novembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :