BRIOCHE DOREE : « Tchiim », un peu d’hygiène svp !


BRIOCHE DOREE : « Tchiim », un peu d’hygiène svp !
L’autre jour, vers 2h du matin, un de nos reporters (Le Témoin) s’est rendu à la Brioche Dorée sise Liberté II à Dakar. Sur place, il commande un  sandwich « Hot dog Norvégienne ».
Ticket de caisse à l’appui, notre reporter et client pour l’occasion,  cherche désespérément le traiteur  qui dormait légèrement  sur une chaise. Secoué dans son sommeil par un collègue,  l’homme se lève, s’étire le corps avant de se gratter la nuque.   Puis la tête ! Jusque là, pas de problème… Une fois dans le box-cuisine,  il passe à l’action sans se laver les mains.Pis,  il n’a pas porté de gants hygiéniques  en latex destinés à manipuler les mets.  
Loool « Tchimbay », c’est avec les mains nues et sales que notre employé a pris ses  ingrédients (œufs, fromage, sauce, pain arabe, tomate, hot-dog) avant de livrer la bouffe. Ce qui est plus que regrettable, un tel manque d’hygiène de la part d’un traiteur travaillant à la Brioche Dorée, un resto-fast food qui se positionne comme leader au Sénégal.  Si c’était un gargotier d’un « forokh thiaya », on n’aurait rien à dire ! Mais s’agissant de Brioche dorée, une enseigne pour laquelle nous avons beaucoup de respect, il y a de quoi activer les agents du service d’hygiène pour qu’ils veillent sur la sécurité alimentaire et la santé des clients.


« Le Témoin » quotidien
 
 
Mercredi 8 Février 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :