BRÉSIL : Des sénégalais protestent contre l'insécurité à Caxias après le meurtre du jeune Cheikh Tidiane


BRÉSIL : Des sénégalais protestent contre l'insécurité à Caxias après le meurtre du jeune Cheikh Tidiane
Des sénégalais ont organisé samedi après-midi sur la Piazza Dante Alighieri, une marche de protestation pour appeler à la paix et la justice. Cette manifestation qui a duré plus de six heures, a été marquée par des adieux et des prières à l'endroit de Cheikh Tidiane, (28 ans) devant sa dépouille exposée en plein centre-ville.
Le jeune sénégalais a été tué jeudi dernier dans la ville de Saint-Jean au 4ème Légua en Galópolis. Deux jours après le crime, environ 150 personnes se sont mobilisées pour se plaindre du manque de sécurité et de l'impunité, comme le meurtrier de Cheikh Tidiane qui a été libéré quelques heures après avoir payé sa caution.
"Je vis à Caxias depuis un an et je constate l'invisibilité de la communauté noire. La question raciale ne peut pas être exclue parce que 77% des jeunes qui meurent au Brésil sont noirs", ira même jusqu'à déclarer le producteur audiovisuel Rio Monique Rocca, 34 ans, les larmes aux yeux.
Le président de l'Association des Sénégalais de Caxias, Abdou Lahat Ndiaye dit Billy , 24 ans :  "on est arrivé ici avec des papiers légaux.Donc tout ce que nous vivons n'est pas normal. Voilà que notre camarade rentre au pays sans vie. L'homme qui a été tué est un être humain, il avait une famille et un avenir. Cheikh Tidiane a vécu ici il pendant un an et a envoyé tout l'argent qu'il a gagné à sa famille au Sénégal. Il avait des comptes au Brésil et participait au développement et à l'activité économique du pays".
Après les discours, une partie du groupe a organisé des chants religieux et un récital de Coran sous la tente qui abritait la cérémonie. Le corps sera rapatrié  dans les prochains jours....
 
Lundi 29 Février 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :