BIRAHIME SECK À PROPOS DES « INSULTES » D’ALIOU SALL : « Je lui pardonne… Et si sa banque servait à blanchir de l’argent… Macky avait reçu Cortina et Duarte au Palais »


Venu répondre à l’appel du Khalife Général des Mourides qui avait tenu lors du dernier magal « un discours élogieux pour la lutte contre la corruption », Birahime Seck du Forum Civil n’a pas raté l’occasion de répondre à Aliou Sall, qui selon lui, l'avait couvert d'insultes. L’émissaire du Forum Civil dira se garder de tomber dans ce débat de bas-étage, invitant par là même son vis-à-vis à répondre à certaines questions et troublantes coïncidences.



« Je lui pardonne. Je ne vais répondre à ses insultes, mais l‘appeler à la raison pour qu’on puisse débattre. Je réitère ce que j’avais dit. Le Sénégal avait donné à un taux de 90% à Petro Tim Limited et que Petro Tim Limited a donné ses parts à Timis Corporation. Timis Corporation a vendu 60% de ses parts à Cosmos Energy pour un montant de 200 milliards de Fca. La question que le Forum Civil demande et de savoir combien a coûté cette cession, ce transfert entre Petro Tim Limited et Timis Corporation. Il faut qu’on éclaire cette question sur le gaz parce qu’il y a un lien étroit, étanche entre le gaz, les promoteurs du gaz, à savoir Timis Corporation, et la mise en place de cette banque de Dakar dont Monsieur Aliou Sall est administrateur, jusqu’aux dernières nouvelles. Je rappelle qu’en mars 2014, deux promoteurs de Timis Corporation ( Alberto Cortina et un certain Duarte ont été accueillis par le Président de la République au Palais pour discuter d’une probable mise en place d’un banque panafricaine et c’est cette banque qui donné aujourd’hui naissance à la banque de Dakar…La banque est détenue à 78% par BDK Group et BDK Group dépend de BDK Financial Group. Il y a un lien étroit entre le gaz et le pétrole qui a été découvert au Sénégal et la mise en place de cette banque. Qu’est-ce qui est derrière la mise en place de cette banque? » 

Birahime Seck de poser sa question : « Est-ce que c’est pour tenter de blanchir de l’argent à travers des transferts qui seront éventuellement effectués par cette banque via d’autres banques? Il appartient aux promoteurs d'y répondre. »

 

 L’hôte de Touba de regretter, interpellé sur la question,  que la traque des biens mal acquis se soit arrêtée à certaines personnes seulement. Il déplore, en passant que certains clients au tribunal ait eu droit à des faveurs, alors que potentiellement, ils devraient répondre de leur gestion antérieure. « Il faut continuer, dit-il,  la traque de la traque des biens mal acquis. La stratégie du Gouvernement est biaisée surtout à travers les différents actes qui sont posés en amenant dans leur voyage un certain nombre de personnes qui sont susceptibles de répondre à la CREI ou bien…  à la justice de  refuser de se prononcer sur des cas de rabat d’arrêts et d’appels de pourvoi en cassation devant la Cour Suprême. » Birahime Seck, pour terminer, a déploré la somme faramineuse qui sera dépensée pour l’autoroute Ila’a Touba, alors que la cité religieuse souffre de mille maux.
Lundi 15 Février 2016
Dakaractu




1.Posté par bank le 16/02/2016 12:24
Je pense qu'il ne comprend pas le fonctionnement d'une banque. Il doit se tromper de bonne foi.



Dans la même rubrique :