BILAN FINANCIER DE LA CAMPAGNE RÉFÉRENDAIRE : Le Front du NON Ñaani Bañna a dépensé… 11,6 millions F Cfa

Le secrétariat du Front du NON Ñaani Bañna a fait preuve de transparence en dévoilant, ce vendredi, le bilan financier de sa campagne pour le référendum du 20 mars dernier.


« Au démarrage de la campagne pour le référendum du 20 mars 2016, les organisations membres du Front du NON ÑAANI BAÑNA s’étaient engagées à financer la campagne et à faire appel aux patriotes et citoyens du Sénégal pour soutenir leurs efforts. »
Un mois, jour pour jour, après le référendum, le secrétariat du Front informe ses membres et à ceux et celles qui ont donné leur contribution le rapport financier ci-dessous. « Les différentes actions de mobilisation de ressources ont permis de collecter la somme de 11.951.950 F CFA, provenant des cotisations des membres et des dons de Sénégalais de l’intérieur et de la diaspora.
Les dépenses totales effectuées durant la campagne s'élèvent à 11. 638. 950 F CFA. Le solde est dans un compte ouvert pour les besoins de la campagne », détaille la mouvance du NON.
« L’ensemble des Sénégalais ayant contribué à la campagne recevront dans les prochains  jours un reçu de leur contribution ainsi qu’une lettre de remerciement pour leur acte patriotique. Tous sont parfaitement identifiables. Toutes les pièces justificatives des dépenses effectuées sont disponibles au siège de la plateforme Avenir Senegaal Bi Ñu Bëgg qui a abrité le quartier général de la campagne. Le tableau financier attaché à ce message donne tous les détails des entrées et des dépenses effectuées », ajoute-t-on, rappelant qu’à l’occasion de l’évaluation du vote, fait dès le lendemain du référendum, les membres du Front avaient déjà pris acte des résultats et s’étaient engagés à poursuivre leurs efforts pour de véritables ruptures politiques et pour créer les conditions d’une refondation des institutions dans un esprit républicain.
« La réforme ayant été adoptée par le Peuple Sénégalais, seul Souverain, les membres du Front œuvrerons individuellement et collectivement à la mise en oeuvre effective et diligente de toutes réformes pouvant améliorer la démocratie et l’Etat de droit pour le bien du Peuple Sénégalais dans son ensemble», assure son secrétariat.
 
Samedi 23 Avril 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :