BIBLIOTHÈQUE MUNICIPALE DE PIKINE : Un partenariat pour un équipement de 60.000 ouvrages


  La ville de Pikine vient de procéder à la signature d’une convention de partenariat avec l’Association VALOREN pour un don de 6O.OOO ouvrages pour l’équipement de la nouvelle bibliothèque municipale en cours de construction.
La cérémonie qui s’est tenue dans la salle de délibération de l’hôtel de ville, a été précédée d’une réception officielle de 28.000 ouvrages que l’Association Intercommunale d’Insertion pour la Protection et Valorisation de l’Environnement  (Association VALOREN) basée en France a voulu offrir gracieusement à l’institution municipale pour constituer le fonds documentaire de la nouvelle bibliothèque.
Pour Seyni Wade, l’Inspecteur Académique de Pikine Guédiawaye, ce geste vient combler le déficit de bibliothèque noté dans les établissements scolaires. « Notre problème dans le système éducatif c’est que les enfants jusqu’à présent ont des difficultés pour maitriser cette compétence qui est nécessaire. Je crois que si on crée les conditions qui permettent à ces  jeunes de lire, de faire leur documentation, ce serait une bonne chose pour le système éducatif », s’est réjoui l’inspecteur. « Il y a un manque terrible de bibliothèque dans la région et les rares qui existent sont inaccessibles.Une bibliothèque de cette envergure sera une aubaine pour la jeunesse de la banlieue »  a expliqué ce dernier. Pour le maire, le second protocole qui vient d’être paraphé servira à renforcer les bibliothèques des 16 communes. « Nous allons vers un second protocole qui va nous permettre d’obtenir 60.000 livres .La bibliothèque sera l’une des plus importantes de la région. A part celle de l’université il n y a pas un autre lieu où on a presque plus de 60.000 ouvrages », a lancé le maire. Au-delà des ouvrages, une bibliothèque numérique est prévue pour permettre à ceux qui ne peuvent pas se déplacer de le faire via le net », annonce Abdoulaye Thimbo.
A en croire le maire, ce don est constitué d’ouvrages sur la littérature, la philosophie, la médecine, sur les sciences de la terre, les sciences de la vie, l’économie, la communication, le droit, la technologie, l’éducation entre autres domaines d’une valeur estimée à 266 millions de frs CFA, ce qui va contribuer durablement  à la formation citoyenne à travers la lutte contre l’obscurantisme, l’ignorance.
Par ailleurs, le maire de la ville a annoncé des projets sur le volet éducatif avec l’implantation d’un Centre de Recherche et d’Essai (CRE) dans l’enceinte de la mairie, fruit d’un partenariat avec le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, la construction d’Espace Numérique Ouvert ENO (antenne de l’université virtuelle) dont les travaux sont en cours... 
Vendredi 1 Juillet 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :