"BBY N’A PAS BESOIN DE FRAUDE POUR REMPORTER LES LÉGISLATIVES" (TÊTE DE LISTE)


"BBY N’A PAS BESOIN DE FRAUDE POUR REMPORTER LES LÉGISLATIVES" (TÊTE DE LISTE)
La coalition "Benno Bokk Yaakaar" (BBY, majorité présidentielle) n’a pas besoin de recourir à la fraude pour remporter les élections législatives de dimanche prochain, a déclaré, mercredi soir sa tête de liste nationale, Mahammed Boun Abdallah Dionne.
 
"Il n’y pas de fraude. Nous n’avons pas besoin de fraude. Nous avons la majorité et nous l’avons constaté durant notre tournée nationale", a-t-il dit lors d’un meeting au terrain du quartier HLM de Rufisque.
 
La caravane de la tête de liste de BBY a entamé mercredi après-midi la conquête de l’électorat de Dakar par le département de Rufisque. 
 
Une foule de sympathisants de la coalition présidentielle a accompagné la marche marron du Premier ministre, du rond-point Bata au terrain HLM.
 
"Durant notre tournée, nous avons constaté que les populations ont adhéré au Plan Sénégal émergent (PSE).Il n’y aura rien du tout le dimanche. Au Sénégal, nous avons eu deux alternances démocratiques’’, a martelé Mahammed Boun Abdallah Dionne. 
 
’’Dimanche, on va choisir élire des députés dans le calme et la sérénité. Nous invitons tout le monde à la sérénité’’, a lancé 
M. Dionne.
 
Le porte-étendard de la coalition BBY a par ailleurs affirmé que 78,5 % des nouvelles cartes d’identité nationale et d’électeur, a priori nécessaires pour le vote de dimanche, ont déjà été retirées par les électeurs.
 
Il a tout de même invité les électeurs à garder leur récépissé de dépôt de demande de ces cartes, en attendant la décision que le Conseil constitutionnel donnera après sa saisine par le chef de l’Etat.
 
Le président Macky Sall a saisi lundi dernier cette juridiction sur "la possibilité que les électeurs n’ayant pu retirer leur carte d’électeur puissent voter aux élections législatives du 30 juillet 2017" avec d’autres documents, dont la carte d’identité nationale numérisée.
 
Les Sénégalais vont élire 165 députés dimanche prochain, pour un mandat de cinq ans. Quinze des élus vont représenter les Sénégalais vivant à l’étranger. Il s’agira du dernier scrutin sous le premier mandat de Macky Sall avant l’élection présidentielle de 2019.
Jeudi 27 Juillet 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :