BASSIROU KASSÉ (IEF-Mbacké) : ' Les mariages précoces et la pauvreté plombent l'éducation des élèves-filles dans le Baol '



Le cri du coeur de Bassirou Kassé est fort. L'inspecteur de l'enseignement et de la formation de Mbacké regrette amèrement le fait que les filles abandonnent massivement l'école et ce, dès les dernières années du cycle élémentaire. Il conduisait une cérémonie solennelle de distribution de bourses du PAEF accordées aux élèves filles déclarées plus méritantes. 

Visiblement heurté par ces séries de carrières brisées notées toutes les années chez les filles, Bassirou Kassé interpellera directement les parents qui  manquent, parfois, de mesurer les conséquences de certains de leurs comportements... dont celui d'extraire leurs enfants des écoles pour des raisons généralement liées à des mariages. 

Pourtant, confie-t-il,  ''dans les écoles et dans les classes, les files sont plus nombreuses. D'emblée, ajoute-t-il, s'impose de relever ce  défi du maintien de ces enfants à l'école avant d'inviter les victimes à venir auprès de son institution. ''  Il rappelera que dans le département de Mbacké,  le TBS est de 40%, très en deçà de la moyenne nationale qui est de 90%. ''  Il citera par ailleurs,  la pauvreté comme cause d'abandon...





Vendredi 30 Juin 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :