BASKET-BALL : Les vieilles habitudes refont surface, l'Etat n'a toujours pas payé les primes


BASKET-BALL : Les vieilles habitudes refont surface, l'Etat n'a toujours pas payé les primes
Sans aller dans le fond, Cheikh Sarr s'est plaint des choses qui se passent hors du terrain et qui dépassent ses compétences. "Ce qui se passe en dehors du terrain, c'est l'organisation, le planning, la programmation. Il y a une tonne de choses qu'il faut améliorer. Ce n'est pas le moment de le dire. Je vais réserver la primeur à la fédération.
Selon une source proche de la "Tanière", les Lions n'ont toujours pas reçu leurs primes, qui s'élèvent à 4,5 millions de F CFA par joueur."Ce montant est la somme de prime de participation d'un million, plus celle de la qualification en quart de finale arrêtée à 1,5 million de F CFA et la qualification en demi-finale rémunérée à 2 millions de F CFA. Pourtant, l’Etat avait pris des engagements pour payer les primes de participation au plus tard le 18 août, dés l'arrivée des "Lions «à Tunis, mais le Directeur de Cabinet du ministre des Sports, arrivé à Tunis le jeudi 27 août, n'était venu qu'avec la prime de participation (1 million de F CFA par joueur), contrairement aux promesses tenues par le Président de la Fédération. Ce qui aurait failli polluer l'atmosphère, mais les joueurs ont vite passé l'éponge pour se concentrer sur leur compétition, informe L’Observateur.
 
Lundi 31 Août 2015




Dans la même rubrique :