BARTHÉLÉMY DIAS, DÉPUTÉ-MAIRE SOCIALISTE : « La personne qui est derrière tout ça, c’est Ousmane Tanor Dieng »


BARTHÉLÉMY DIAS, DÉPUTÉ-MAIRE SOCIALISTE : « La personne qui est derrière tout ça, c’est Ousmane Tanor Dieng »
Il y a certaines personnes qui voudraient que les Sénégalais ne décident plus librement pour nuire à la démocratie. La personne qui est derrière ça, c’est Ousmane Tanor Dieng! Ce dernier voudrait nous persécuter mais cela n’aura pas lieu. Ousmane Tanor Dieng doit savoir qu’on n’est pas peureux mais aussi qu’il n’y a pas de peureux au sein du socialiste.
Pour les évènements passés, ce n’est que Ousmane Tanor Dieng qui a levé la main pour dire qu’il est avec Macky Sall alors que personne ne l’a envoyé. Je le répète, on ne sera jamais aux côtés du Chef de l’Etat actuel. Dans la vie, tout est une histoire qui sera racontée tôt ou tard. Pour l’élection présidentielle en 2019, on aura notre candidat et ni Ousmane Tanor Dieng, ni la justice n’y pourra quelque chose. De même que pour les élections des députés où on aura notre liste et seules les personnes dignes vont y figurer. Et on ne récoltera que ce qu’on a semé. Ce qui vient de se passer fait partie de la politique. Mais si les jeunes sont en prison, les personnes qui les ont incarcérées doivent se rappeler que l’avenir est devant nous. »

« Bamba Fall n’est pas un criminel, il n’est pas un bandit et n’a jamais fait l’objet d’une plainte
pour tentative d’assassinat »


« Le problème n’est pas encore terminé. Ce combat n’est pas un combat de violence mais un combat où nous devons montrer qu’on est responsable et très engagé. Si le fait de dire que Khalifa Sall est notre Président dérange, on va continuer à déranger. Nos camarades sont injustement détenus pour des raisons politiques. Bamba Fall n’est pas un criminel. Il n’est pas un bandit et, il n’a jamais fait l’objet d’une plainte pour tentative d’assassinat. Nous sommes actuellement à la Maison du Parti et on nous a interdit l’accès. Ils ont fermé une Maison qui ne leur appartient pas. Le nom de personne ne figure sur la Maison du Parti socialiste. En tant que député, tous les mois, je verse 100 mille francs. Au nom de qui et pour quel droit on nous refuse l’accès au siège. Si nous étions violents, nous riposterions. On est venu dire à Ousmane Tanor Dieng que ce parti n’est pas une marchandise à vendre. Si Bamba Fall et Cie sont placés sous mandat de dépôt, je peux vous garantir que d’autres vont suivre. »
Jeudi 5 Janvier 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :