BAMBOULA : Michaëlle Jean aurait dépensé un demi-million de Dollars de fonds publics pour aménager la résidence officielle louée pour elle à Paris


La secrétaire générale de l’organisation internationale de la Francophonie (OIF), Michaëlle Jean, a dépensé un demi-million de dollars de fonds publics pour aménager la résidence officielle louée pour elle à Paris. cette somme a servi à l’achat d’équipement et à des travaux dans l’appartement de fonction qu’elle habite depuis deux ans, indiquent des documents obtenus par notre Bureau d’enquête.
La résidence est située dans le prestigieux 7e arrondissement de la Ville Lumière, près de la tour Eiffel. Pourtant, le locataire des trois années précédant la venue de Mme Jean, l’ex-ambassadeur canadien à l’Unesco, Jean-Pierre Blackburn, juge que l’état des lieux était relativement bon malgré quelques problèmes d’eau chaude et de climatisation. « dire que c’est en mauvais état serait exagéré », affirme-t-il.
L’appartement de trois chambres à coucher, dont il estime la superficie à près de 3000 pieds carrés, est situé à un endroit « extraordinaire ». L’OIF est financée par 84 états et reçoit des contributions obligatoires de 15 M$ du Canada et de 1,5 M$ du Québec chaque année. L’organisme ne publie pas les dépenses de sa dirigeante. c’est une source dont nous préservons l’anonymat qui nous les a fournies.
En entrevue, le numéro deux de l’OIF, Adama Ouane, estime que l’appartement de fonction ne correspondait pas aux normes attendues. L’organisation a l’obligation « de loger les secrétaires généraux dans des conditions dues à leur statut », explique celui qui porte le titre d’administrateur de l’OIF. M. Ouane a une opinion différente de celle de M. Blackburn sur l’état des lieux avant l’arrivée de Michaëlle Jean.
« L’appartement n’était pas habitable », dit-il.
Lundi 19 Juin 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :