BAMBEY - Zappé des investitures de Bby, El Hadj Dia refuse d'entrer en rébellion et appelle au calme


BAMBEY - Zappé des investitures de Bby, El Hadj Dia refuse d'entrer en rébellion et appelle au calme
La déception est grande à Bambey. Aucun natif de la commune n'a été choisi pour figurer sur la liste des candidats titulaires à la députation au niveau de la coalition Benno Bokk Yakaar. Ce fait n'a jamais eu lieu dans l'histoire politique de la commune depuis les indépendances, ont martelé des Bambeyois.

Ces derniers mentionnent que les mouvances Présidentielles qui se sont succédé ont toujours accordé du crédit aux hommes politiques de Bambey. Cette grogne qui risque de se généraliser déplore surtout l'absence des leaders  de la commune comme El Hadj Abdoulaye Dia des investitures '' malgré les efforts fournis '' de part et d'autre.

Interpellé par la presse sur la posture qu'il va adopter, le responsable politique dira refuser de répondre à l'invite de ces populations. '' Je refuse de verser dans la rébellion. La déception est aussi grande chez moi. Mais, le plus important, ce n'est pas ma personne. C'est la coalition, c'est le Président de la République. J'appelle au calme et à la sérénité. Mon devoir n'est pas de suivre cette grogne. C'est plutôt d'inciter les troupes à voter massivement pour la coalition Benno Bokk Yakaar ''. À la question de savoir s'il battra campagne, il se voudra formel. '' Nous nous battrons aux côtés des responsables investis. Notre principal handicap c'est Mor Ngom qui n'a jamais pu se hisser au niveau du leadership attendu de lui. Toutefois, nous n'épargnerons aucun effort. ''

Il faut noter que c'est Ibrahima Khalil Fall, réputé proche d'Oumar Youm, qui a été choisi comme tête de liste départementale de Benno Bokk Yakaar.
Dimanche 11 Juin 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :