BAGARRE DES JEUNES DE L'APR DEVANT LE SIÈGE : La Cojem dénonce "des actes qui ternissent l'image du parti"


Suite à la bagarre qui a opposé en début de semaine des jeunes de l’Alliance pour la république (Apr) au niveau de la permanence de leur parti, la Convergence des jeunesses mackystes (Cojem) est montée au créneau pour dénoncer de tels actes. Secrétaire général de ce mouvement, Mamadou Libasse Basse indique ces actes ternissent l’image de leur parti. À l’en croire, ces scènes de violence n’honore pas l’Apr encore moins le chef de ce parti en l’occurrence le président de la République.
Dans le même sillage, Mamadou Libasse Basse a battu en brèche les accusations selon lesquelles, le ministre de la jeunesse, Mame Mbaye Niang est l’instigateur de cette violence. De telles allégations, selon lui, sont fausses et ne sont fondées sur aucune base légale.
Car, dit- il : « Mame Mbaye Niang n’est ni de près ni de loin mêlé à cette situation. Il n’en est pas le commanditaire contrairement à ce qu’ont soutenu certains manipulés. Il est pour une discipline de parti. En sa qualité de ministre de la Jeunesses, il s’évertue à offrir l’exemple de jeune travailleur, patriote, dévoué pour son pays. Le seul combat de Mame Mbaye Niang, c’est de travailler pour offrir au président Sall une majorité confortable aux Législatives de 2017 et une large réélection en 2019».
L’occasion faisant le larron, les membres de la Cojem ont profité de la tribune qui leur est offerte pour apporter la réplique à Malick Gakou. Qui a fait une sortie récente pour attaquer vigoureusement Macky Sall et son Gouvernement. Selon Mamadou Libasse Basse et Cie le leader du Grand parti n’est pas un exemple à offrir à la jeunesse sénégalaise.
« Il est un nain politique qui cherche le buzz. Il doit se prononcer sur des sujets qu’il maîtrise, au lieu de rester là, à débiter des balivernes », pense le Sécrétaire général de la Cojem.
Samedi 12 Novembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :