Aziz N'diaye sur ses relations avec Yékini : « Je n'avais pas de problème avec lui, c'était un malentendu! »

Treize jours après avoir bouclé sa saison avec l’affiche Gris Bordeaux / Tyson, le promoteur Aziz Ndiaye tire le bilan qu’il juge satisfaisant. Dans cet entretien qu’il a accordé à Sunu Lamb, jeudi chez lui, le promoteur est revenu sur sa collaboration avec Gaston Mbengue, sa réconciliation avec Yékini, la volte-face d’Eumeu Sène sur un éventuel duel avec le leader de Ndakaru et ses prochains combats chocs qu’il compte organiser la saison prochaine. Aziz Ndiaye dit tout. Entretien


Aziz N'diaye sur ses relations avec Yékini : « Je n'avais pas de problème avec lui, c'était un malentendu! »
Quel bilan tirez-vous de votre saison ?
 
C’est un bilan satisfaisant. C’était un défi d’organiser ce combat Tyson / Gris Bordeaux. Tout a été positif : l’ambiance, le spectacle… Je remercie les deux lutteurs qui ont bien joué leur partition. Le plus important était la réussite. Je n’ai pas eu de contrainte pour la reprogrammation du combat. Je n’ai aucun regret. C’est une réussite totale.
 
Qu’est-ce qui explique la présence de Yékini, Eumeu Sène, Balla Gaye 2 et Lac 2 le 3 mai dernier à Demba Diop ?
 
La première raison, c’était pour faire du spectacle. La deuxième est qu’il y a un projet entre Gaston Mbengue et moi. Nous allons collaborer pour organiser des combats événementiels. J’espère que nous allons réussir notre collaboration. Aziz Production et Gaston Production sont deux structures qui n’ont plus rien à prouver dans le milieu de la lutte. Aujourd’hui, je peux vous faire une révélation : si deux des lutteurs sont d’accord, nous allons organiser un combat choc. Le blocage ne se trouve pas à notre niveau.
 
Peut-on avoir l’exclusivité de cette grande affiche ?
 
Le combat choc que nous voulons organiser ne sort pas dans ce lot de lutteurs : Yékini, Gris Bordeaux, Tyson, Balla Gaye 2 ou Eumeu Sène. Si Yékini / Balla Gaye 2 ou Gris Bordeaux / Balla Gaye 2, Yékini / Eumeu Sène étaient prêts, nous le serions aussi. Mais le blocage ne se trouve pas à notre niveau. Nous ne sommes pas demandeurs. Nous n’allons pas courir après les lutteurs pour éviter les surenchères. Si les lutteurs que je viens de citer sont prêts aujourd’hui, dès demain ils peuvent recevoir leurs avances pour le compte de Gaston et d’Aziz production.
 
Est-ce que vous avez déjà commencé les démarches ?
 
J’ai contacté les lutteurs. Eumeu Sène avait reçu une avance de Gaston Mbengue pour affronter Yékini. Maintenant, je ne comprends pas ce refus d’Eumeu Sène d’affronter Yékini. Je pense que le blocage ne se trouve ni du côté de Yékini, ni de Gaston Mbengue. Fass refuse de lutter contre Balla Gaye 2. Nous aussi à notre niveau nous n’allons pas accepter le diktat des lutteurs. Nous sommes des investisseurs. Il ne faut pas qu’on nous pousse à investir sur des combats qu’on ne veut pas.
 
Avez-vous déjà pris langue avec Yékini ?
 
Bien sûr. On s’est même rencontré. C’était en présence de Gaston Mbengue.
 
Était-ce pour parler de combats ou pour arrondir les angles avec Yékini ?
 
Je n’avais pas de problème avec Yékini. C’était un malentendu. Donc, il fallait lever ces  malentendus pour pouvoir continuer. Vers les années 2000, Yékini et moi, nous nous fréquentions. On se rendait visite mutuellement.
 
Est-ce que le problème entre vous et Yékini n’était pas dû à votre amitié avec Balla Gaye 2 ?
 
Peut-être. Chacun a son point de vue. Yékini n’a pas aimé certains comportements lors de son  combat contre Balla Gaye 2. Yékini est un grand monsieur quoi qu’on puisse dire.
 
Il se dit que c’est Gaston Mbengue qui a joué les facilitateurs pour vos retrouvailles. Est-ce vrai ?
 
C’est vrai. Gaston Mbengue et moi, nous sommes allés rendre visite à Yékini, chez lui. Nous avons discuté plus d’un tour d’horloge. Et au cours des discussions, notre guide religieux Serigne Mbaye Sy Mansour est venu se joindre à nous.
 
Aujourd’hui, êtes-vous prêt à organiser la revanche Yékini / Balla Gaye 2 ?
 
Pour être clair, un combat de Yékini nous intéresse, Gaston Mbengue et moi. Le combat Yékini / Balla Gaye 2 nous intéresse, Yékini / Eumeu Sène aussi et un bon combat de même que Gris Bordeaux / Balla Gaye 2 nous intéresse. Sur ces trois combats, si on arrive à décrocher une affiche, nous sommes preneurs.
 
Vu les relations qui n’étaient pas au beau fixe entre votre frère Baye Ndiaye et Balla Gaye 2, sera-t-il facile de décrocher un combat de celui-ci ?
 
Il y avait des choses entre Balla Gaye 2 et moi. Tous les deux, on s’est retrouvé dans un endroit secret après le combat Tyson / Gris Bordeaux et nous avons arrondi les angles. On a tiré beaucoup de choses au clair. La rencontre a duré plus de deux heures de temps. Maintenant, nous avons fumé le calumet de la paix. Balla Gaye 2 et Baye Ndiaye se sont retrouvés aussi. Aujourd’hui, si Balla Gaye 2 a besoin de Baye Ndiaye, il n’y a aucun problème.
 
Balla Gaye 2 est-il prêt à nouer son nguimb pour un combat la saison prochaine ?
 
Aujourd’hui, je peux vous dire que Balla Gaye 2 veut lutter. Lui et moi, nous avons discuté de son exil. Les gens ont mal interprété ce mot. C’était juste un recul stratégique pour mieux se préparer sur tous les plans avant de revenir. Balla Gaye 2 est prêt pour lutter. Il est dans sa logique de se refaire une santé avant de revenir sur le devant de la scène. Mon souhait est de voir Balla Gaye 2 lutter la saison prochaine.
Contre qui Balla Gaye 2 va-til lutter ?
Balla Gaye 2 m’a dit contre qui il souhaite lutter la saison prochaine, mais je le garde pour moi. J’espère que Balla Gaye 2 n’a plus de problème pour lutter contre Yékini. Il suffit de le conscientiser pour qu’il revienne à la raison. Aujourd’hui, de mon point de vue, Yékini est toujours le meilleur lutteur du Sénégal. Quinze ans sans défaite, il faut être Yékini pour le faire.
Pourtant, certains lutteurs tels qu’Eumeu Sène, Gris Bordeaux ou Balla Gaye 2 refusent de le croiser…
Ils ne le fuient pas par palmarès. Eumeu Sène et Balla Gaye 2 ont lutté alors qu’ils revenaient tous deux d’un revers. Eumeu Sène était dans les dispositions de lutter contre Yékini avant sa défaite contre Modou Lô. Comment Eumeu Sène peut-il accepter de prendre l’avance de Gaston Mbengue pour affronter Yékini avant son combat contre Mod’Lo et, après sa victoire sur Balla Gaye 2, refuser Yékini ? Il avait accepté parce qu’il était en difficulté. Aujourd’hui, il refuse parce qu’il a une victoire. Yékini est prêt à lutter contre tout le monde. Il l’a dit. Il veut un combat choc et un combat choc de Yékini, c’est contre un de ces trois lutteurs : Balla Gaye 2, Gris Bordeaux ou Eumeu Sène. Ce sont les vrais potentiels adversaires de Yékini. Beaucoup de gens veulent  décrocher le retour de Yékini. Au nom de quoi ces lutteurs refusent-ils de croiser Yékini ? Si Gris Bordeaux a accepté de lutter contre Tyson qui est resté dix ans sans victoire, il ne doit pas refuser Yékini. Ces lutteurs ont le droit de refuser Yékini mais aussi les promoteurs ont leur argent et ils comptent l’investir dans un combat choc.
 
Et Tyson dans tout ça ?
Un combat de Tyson nous intéresse, si possible. Aujourd’hui, ce sont les amateurs qui déterminent les combats. Un combat de Tyson dépendra de la demande des amateurs. Si les partenaires souhaitent un combat de Tyson, il n’y a pas de souci. Tyson aussi est un grand monsieur malgré ses dix ans sans succès. Tyson restera toujours Tyson.
 
Tantôt vous annoncez en grande pompe votre retrait de l’arène, tantôt vous faites volte-face. Qu’est-ce qui explique ce jeu de yo-yo ?
 
Si cela ne dépendait que de moi, j’arrêterais. En plus c’est comme si j’avais pris ma retraite. J’organise un combat choc par saison. J’ai pris du recul par rapport à beaucoup de choses. Je viens pour faire un événement par saison. C’est tout. Un promoteur actif, c’est celui qui organise chaque mois un combat. Ce n’est plus mon cas. Je ne suis pas un promoteur. J’oeuvre dans  l’événementiel. Je suis revenu pour faire un événement annuel. Point barre. Gaston Mbengue souhaite organiser deux à trois combats chocs mais moi je suis pour un combat. On est en train d’y travailler. Je pense qu’un combat par saison, c’est bon.
On remarque aujourd’hui qu’entre vous et Gaston Mbengue, c’est le grand amour…
Gaston Mbengue et moi, nous avons compris que dans ce milieu, il y a des gens qui divisent pour mieux régner. Beaucoup de gens ne disaient pas du bien de Gaston Mbengue ou de moi. Et ils sont dans le milieu. Ces gens-là ont créé des rivalités qui n’avaient aucun sens. Ils ont créé des tendances entre promoteurs. J’ai l’âge des fils de Gaston Mbengue. Par ailleurs, je profite de cette occasion pour remercier toute  l’équipe de Sunu Lamb pour le bon travail que vous abattez tous les jours pour le développement de la lutte sans oublier votre directeur de publication Mamadou Ibra Kane. Je vous donne rendezvous la saison prochaine pour un duo Aziz Ndiaye-Gaston Mbengue.
Lamb Ji
Samedi 16 Mai 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :