Avis de dégel dans le face-à-face Macky Sall/PDS : Retrouvailles libérales sous condition


Avis de dégel dans le face-à-face Macky Sall/PDS : Retrouvailles libérales sous condition
Après plus de quatre années de confrontation directe avec son ancien parti (traque des biens, emprisonnements de moult responsables libéraux, refus de dialogue politique avec le premier parti de l’opposition) Macky Sall serait-il en train de jeter des passerelles pour les…fameuses retrouvailles libérales ? Comme semblent le confirmer quelques-uns de ses actes posés au cours du week-end écoulé, devant certains responsables libéraux, et relayés par la presse. En tout cas, les acteurs concernés ne semblent pas cracher sur le gâteau de ces retrouvailles, même s’ils posent leurs préalables. A l’image de Moustapha Diakhaté, le patron du groupe parlementaire de la majorité et responsable apériste, qui fait savoir que « notre intérêt à nous tous, c’est d’arriver à travailler à des retrouvailles ». Quoiqu’il aurait aimé que le Président Wade soit lui-même l’initiateur de ces retrouvailles.
Sans ramer à contre-courant de Moustapha Diakhaté, le porte-parole du Pds Babacar Gaye pose quand même les conditions incontournables du dialogue, dans le sillage de véritables retrouvailles. « Pour qu’il ait retrouvailles, il faut d’abord que le Président qui est le principal bénéficiaire de la stabilité politique déclare solennellement sa volonté d’engager un dialogue sincère et inclusif, décline clairement le continu du dialogue ainsi que les cibles de son appel ». Pour Babacar Gaye, c’est seulement à cette condition que le Pds qui reste ferme dans ses « ambitions d’imposer une cohabitation en 2017 et de remplacer Macky Sall à la tête de l’État » répondra au président de la République. Un maître du jeu dont «les propos ne sont pas fortuits», selon l’enseignant chercheur Moussa Diaw, de l’UGB de Saint-Louis. Pour le spécialiste en sciences politiques et juridiques, « les propos du chef de l’État sont significatifs d’une intention d’apaiser le climat politique ». Que les retrouvailles libérales soient couronnées de succès ou non !
Sud Quotidien
Mardi 3 Mai 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :