Avec dans ses bagages son ministre-conseiller Youssou N'dour : Que cache ce séjour de Macky Sall chez le « Président-maçon » Denis Sassou Nguesso?


Avec dans ses bagages son ministre-conseiller Youssou N'dour  : Que cache ce séjour de Macky Sall chez le « Président-maçon » Denis Sassou Nguesso?
Certes, le saut du Président Sénégalais chez son homologue Denis Sassou Nguesso a été brièvement annoncé dans le circuit officiel de l’Establishment, mais le mystère plane encore sur les 72 heures de séjour de Macky Sall au Congo. Et pour cause! Aurait-il des « link » avec le Président Nguesso dont l’appartenance à une loge maçonnique ne fait l'objet d'aucune ambiguïté? Quid de son ministre conseiller? Serait-il également franc-maçon?

Autant de questions que se posent encore nos confrères de Brazzanews, sur les vraies raisons de ce séjour de celui qui tient les manettes du pouvoir Exécutif sous nos latitudes. Autre bizarrerie, le Président Macky Sall avait dans ses valises, son ministre conseiller, l’artiste musicien Youssou N'dour.

Pour la gouverne de nos lecteurs, auréolé du statut de doyen des chefs d'Etat africains francs-maçons ( LC nº622), Denis Sassou Nguesso a été confirmé le 25 octobre à la tête de la Grande Loge du Congo (GLC). La cérémonie, qui s'est déroulée de 9 heures à 16 heures, a vu défiler quelque 300 invités, dont la plupart des grands maîtres des grandes loges africaines (Bénin, Gabon, Togo, Niger, Cameroun, Côte d’Ivoire, France, Prince of Hall Texas, Madagascar, Ghana…). Les représentants de la Grande Loge du Liberia n'ont pas pu se rendre à Brazzaville en raison de l’épidémie d'Ebola. La Grande Loge du Togo affichait la plus forte délégation, avec 47 membres.

       Vous avez dit "Temple à 4 milliards F CFA"?


La cérémonie s'est tenue dans la Maison des maçons que le président congolais avait pris soin d'inaugurer la veille. Les premiers travaux de cet édifice composé de deux bâtiments et situé près du marché du Plateau, à Brazzaville, avaient été entamés en 2006. D'un coût de plus de 4 milliards F CFA, ils ont été supervisés par les ministres Jean-Jacques Bouya (grands travaux) et Emile Ouosso (équipement et travaux publics). Ce dernier, membre de la GLC et assistant grand maître chargé des affaires intérieures, était secondé par Vincent Gomes, chargé des affaires extérieures. L'un des deux blocs du bâtiment, qui compte huit temples au total, a été construit par la Chine.

Invités africains - Le président congolais a été confirmé à la tête de la GLC par le grand maître de la Grande Loge du Sénégal (GLS), Armand Agbogba, qui l'avait initié à la maçonnerie dans les années 80. Parmi les invités figuraient des personnalités comme le ministre ivoirien de l'intérieur et de la sécurité, Hamed Bakayoko, ou l'ancien premier ministre centrafricain, Anicet-Georges Dologuélé. Cette cérémonie a également été l'occasion pour la GLC de tenir son assemblée générale, au cours de laquelle le président tchadien Idris Deby - physiquement absent - a été confirmé comme premier député grand maître.
L'ex-président centrafricain François Bozizé a également été élevé à ce grade. Epidémie d’Ebola oblige, avant de pénétrer dans le saint des saints, tous les frères ont dû se faire prendre la température et se laver les mains avec une solution hydro-alcoolique.

Questions : pourquoi la télé Congolaise a été chassée des lieux de la réception offerte pour « l’hôte de marque », en l’occurrence le Président Macky Sall ? En effet, il nous revient de nos confrères de Brazza news que l’équipe de reporters dépêchés par Télé Congo a été privée d’images. Qu’est ce qu’il y avait à cacher ? Que diable pouvait y faire le Président Macky Sall au même titre que Youssou N'dour ? Pourquoi ont-ils décalé leur arrivée à Oyo (Congo) ? En effet, « You » et Macky ont atterri à l’aéroport d’Ollombo le 30 octobre pour y rester 72 heures durant.

Autre bizarrerie : le ministre conseiller du Macky a enfilé son manteau de chanteur pour improviser un « bégué show » en l’honneur du Président Denis Sassou Nguesso.

Quid de cet aparté des Présidents Sall et Nguesso ?

Nous tenons également qu’outre la fin du régime de Blaise Compaoré qu'il a suivie en direct avec son homologue congolais, Macky Sall, en visite au Congo-Brazzaville du 30 octobre au 2 novembre, a fait part à Denis Sassou Nguesso des tensions financières que rencontre le Sénégal. Il a aussi évoqué avec l'homme fort de Brazzaville le prochain sommet de la francophonie, prévu à Dakar fin novembre.

Cela dit, a de très rares exceptions près, les chefs d'Etat africains laissent planer l'incertitude quant à leur allégeance maçonnique. Par souci certainement de ne pas heurter l'opinion de leurs administrés.

Bizarre, bizarre, bizarre…
Lundi 10 Novembre 2014
Dakaractu




1.Posté par adja le 10/11/2014 11:27
donc on peut penser que youssou ndour fait partie de la loge franc-maçonnique, c'est pas possible. ce que je ne comprends pas pas impose t on nos chefs d’État à y faire partie ou bien comment sa se passe.

2.Posté par papisco le 10/11/2014 16:49
un musulman n doi meme pas saluer un framacon donc presi et you?????????????????????????????????????

3.Posté par yovoyovo le 10/11/2014 17:05
NUL COMME ARTICLE C EST CA QU ON APPELLE LES VACHES ONT BU AVEC LEURS QUEUX

4.Posté par Azzenawao le 10/11/2014 17:36
Ils sont tous sans exception franc-maçons. Ceux qui ne le sont pas , une fois arrivé au pouvoir sont obligés d'être initiés. Mais on a vu comment tous terminent ? Quelque soit le volume d'offrandes que vous faites au diable, il finit toujours par vous lâcher

5.Posté par MOI le 10/11/2014 19:21
on est pas obligé d'être franc maçon pour accéder au pouvoir. la plupart des chefs d'état ne le sont pas.

6.Posté par kankourang le 11/11/2014 17:17
vraiment idiot . maky est parti au congo alors il est maçon . mais pourquoi les gens sont si bétes comme çà .

7.Posté par mbeule le 11/11/2014 20:57
Ibrahima Sene avait interpele Macky,pendant l'election presidentielle de 2012, sur sa position par rapport a la francafrique et la franc-maconnerie.
les loges auraient leurs quotas ds les attelages gouvernementaux de certains pays, raison pourlaquelle on retrouve certaines personnes (qui n'ont pas le profil,et ou n'ont aucune legimite) occupier certains portefeuilles ministeriels



Dans la même rubrique :