Autoroute à péage Patte d’Oie-Diamnadio: les nébuleuses de l’attribution de la concession

Que de nébuleuses dans l’Autoroute à péage Patte-d’Oie-Diamnadio. Réactivant le fameux dossier, le Docteur en droit des Partenariats Publics- Privé (PPP), Aliou Sawaré a relevé les irrégularités qui entourent deux contrats servis au même groupement qu’est Eiffage SA et Eiffage Sénégal, la longueur de l’Autoroute et le montant du financement de l’autoroute.


Autoroute à péage Patte d’Oie-Diamnadio: les nébuleuses de l’attribution de la concession
Mettant en exergue les insuffisances liées au projet de l’autoroute à péage, Patte-d’Oie-Diamnadio, Le Docteur dénonce l’ «attribution de deux contrats différents à une même personne et à la suite d’une même procédure». En effet, selon lui, conformément aux dispositions de l’article premier de la loi sénégalaise 2004-13 du 1er mars 2004, l’Etat du Sénégal a autorisé le lancement de la procédure de passation d’un contrat CET (Construction, Exploitation et Transfert), le décret n° 2007-170 en date du 13 février 2007. A de signer le 2 juillet 2009 une nouvelle convention de concession pour la conception, le financement, la construction, l’exploitation et l’entretien de l’Autoroute à Péage entre Patte d’Oie et Diamniadio avec le groupement composé des sociétés Eiffage SA et Eiffage Sénégal SA qui est au bout du compte «attributaire de deux contrats».

Au niveau du financement du tronçon Pikine Diamniadio, Aliou Sawaré livre la bataille des chiffres entre le Fonds Africain de Développement (FAD) qui avance le montant de 335, 60 millions d’unités de compte soit 247, 313 milliards FCFA et l’Agence Nationale chargée de la Promotion de l’Investissement et des grands travaux publics (APIX) qui annonce 260, 2 milliards pour attirer l’attention sur la nébuleuse financière.

«La longueur du tronçon Pikine-Diamnadio est de 20.4 », stipule l’article 7.1 de la convention de concession mais l’ «erreur manifeste d’appréciation de la longueur ne fait aucun doute pour un esprit éclairé» du Docteur. En effet, la réalité est que ce tronçon est d’une longueur supérieure à 20.4 Km car rien qu’entre le contournement Rufisque-Bargny, le kilométrage affiche au moins 11 Km compte non tenu de la proportion Thiaroye-Zac Mbao qui fait plus de 10 Km, souligne-t-il avant de brandir l’aveu de taille de l’APIX qui a mesuré l’autoroute à 32 kms. « Le projet est scindé en deux phases : 1. Malick SY-Pikine : 12 kms 2. Pikine-Diamniadio : 22 Kms», précise l’Agence délégataire, dans ce projet, pour organiser, suivre et coordonner la procédure menant à la signature de ce contrat.

Pressafrik
Dakaractu2




Mardi 23 Avril 2013
Notez


1.Posté par DEUG le 24/04/2013 01:11
C`est bien de faire des critiques objectives.

Mais monsieur le docteur, tu doit savoir ke ya une différence entre un cout estimé ( FAD) et le cout réeal de réalisation

thanks



Dans la même rubrique :
SALL CRASH !

SALL CRASH ! - 24/04/2014