DAKARACTU.COM

Audition du guide des thiantacounes : Le juge prépare un rapport sur le transfèrement de Béthio Thioune


Audition du guide des thiantacounes : Le juge prépare un rapport sur le transfèrement de Béthio Thioune
L’audition du Cheikh hier, n’avait rien de judiciaire de l’avis de ses avocats. D’après ces derniers joints par téléphone, le juge a convoqué leur client pour l’entendre sur ses conditions de transfèrement et de détention à Rebeuss, en vue de concocter un rapport destiné à la Chambre d’accusation.
Les revirements sont incessants dans l’affaire Cheikh Béthio Thiou­ne. Le dossier change de cap, jour après jour. En effet, après son trans­fèrement tumultueux de la Mac de Thiès à Rebeuss, le Cheikh est retourné hier matin, devant le juge à Thiès pour une audition dit-on : «administrative». Laquelle n’a rien à voir avec le fond du dossier de l’affaire de Médinatoul Salam, pour laquelle il a maille à partir avec la justice. Du moins c’est l’avis de ses avocats qui, une fois de plus, n’étaient pas au courant comme ce fut le cas lors de son transfèrement du reste, illégal à leurs yeux. A les en croire, le juge aurait omis de leur faire parvenir une notification de convocation conformément au code de procédure. Une méprise que l’autorité judiciaire en charge du dossier a vite rectifiée en présentant ses excuses aux conseils de Cheikh Bé­thio Thioune, dont deux ont finalement assisté à l’audience. «Nous (les avocats du Cheikh) n’avons pas boycotté l’audition. Le ju­ge a omis de nous envoyer des convocations mais, il nous a tous appelés pour s’excuser», confie Me Mouha­madou Moustapha Dieng.
Les interprétations ont fusé dans toute la presse où on fait état d’une audition en catimini sur le fond du dossier. Il n’en est rien d’après Me Bamba Cissé qui a fait le déplacement à Thiès pour assister son client. «C’était une petite audition administrative. C’était à propos de ses conditions de transfèrement de Thiès à Dakar et de ses conditions de détention à la Mac de Rebeuss. Cette audition n’a rien à voir avec l’instruction. Le juge voulait avoir une idée sur les con­ditions dans lesquelles le Cheikh a été soustrait de son autorité pour être transféré à Dakar. C’est une audition administrative et non judiciaire», rectifie l’avocat. Ainsi, le juge chercherait à reprendre son autorité dans cette affaire suite au transfèrement de Cheikh Béthio, sans son autorisation au préalable.
C’est d’ailleurs ce qui sous-tend l’audition du Cheikh. «Le juge voulait savoir comment cela s’est passé. Dans ce cas-là, rien ne s’oppose à ce que le Cheikh soit entendu. Il avait décidé d’entendre le Cheikh non pas sur le fond de l’affaire Médinatoul Salam mais plutôt, sur les conditions de son transfèrement. Le Cheikh lui a tout expliqué et il lui a réitéré que c’était illégal», détaille Me Dieng.
Des suites de cette audition, le juge prépare un rapport destiné à la Chambre d’accusation, ajoute Me Dieng. «Le juge avait donc besoin de l’entendre pour faire un rapport qu’il va incessamment adresser à la Chambre d’accusation. Le Cheikh n’aurait jamais dû quitter la Mac de Thiès car, cela s’est fait de manière illégale», annonce-t-il. Par la même occasion, les avocats du Cheikh qui est retourné à Dakar après son audition, comptent mettre sur la table de la Chambre d’accusation le refus de liberté provisoire opposé à la requête des conseils de Cheikh Béthio Thioune.
Le quotidien




Mardi 6 Novembre 2012
Notez


1.Posté par Patriote le 06/11/2012 10:48
Un magistrat qui se respecte, vaut beaucoup plus qu’un politicien parvenu à un poste de responsabilité au gré des manœuvres politiques. Un magistrat est magistrat par la force quasi spirituelle de la vérité du Droit. Son statut, il ne le doit nullement à l’aléatoire des régimes; qu’Abdoulaye Wade, Macky Sall ou Abdou Diouf soient présidents de la République ou pas, un bon magistrat reste magistrat, donc, il ne doit rien au Président et, à ce titre, il se doit d’imposer le Vrai au circonstanciel politique qu’est le Président. Au sein d’une Justice qui se respecte, le magistrat n’écoute que le Droit. Mais l’impression que certains de nos magistrats nous donnent, c’est d’être des caméléons vitrifiés qui n’obéissent qu’à la couleur politique de l’homme le plus fort du moment, qui fricotent avec les hommes d’Etat, cautionnent leurs erreurs, expliquent leurs dérives et se plient à leurs caprices.

Dans quelle démocratie qui se respecte a-t-on vu un Ministre de la Justice ou un président de la République s’inviter dans un dossier pendant devant la Justice, sans être rappelés à l’ordre, ne serait-ce que poliment, par le doyen des juges ou quelque autre institution judiciaire?

2.Posté par Patriote le 06/11/2012 10:49
Le juge d’instruction Thioune frustré par le transfert de Cheikh Bethio aurait-il menacé de se dessaisir du dossier ; ce qui pourrait engendrer des révélations sur le complot…. Quel juge pour un dossier bourré de tissus de mensonges ??? Quoiqu’il en soit je juge Thioune sait, le procureur ndoye sait, seul le peuple est dupé …. Mais « Diaroul goudeul diel », ce complot satanique va éclater tôt ou tard…

3.Posté par etat mediocre le 06/11/2012 10:51
ils cherchent une porte de sortie en commentant des vices de forme dans la procedure.. ils savent ke le cheikh est innocent sinon qu'aucune preuve de sa culpabilité n'existe...alors pour ne pas faire l'objet de risée, l'etat veut sortir par la grde porte...mais c'est peine perdue.car un ministre de la justice doit savoir k'un presumé n'est pas un détenu.il est sous l'aile de la justice et non de l'administration....médiocrité au sommet de l'etat..

4.Posté par etat mediocre le 06/11/2012 11:06
pkoi ola presse n'a tjours pas les rapports sur la reconstitution des faits??

pkoi transferer un prévenu en pleine nuit avec pour "motif" une visite médicale..le juge n'es pas au courant, le procureur non plus...des avocats ki ne sont jamais au courant des auditions...un juge ki omettrait de les prevenir et ki s'excuserait par la suite...c'est koi tout ça....

5.Posté par EUMEU DIEYE THIOUNE le 08/11/2012 08:38
Toi etat mediocre tu n'est au courant de rien. ton chimpanzé de gourou n'est pa spret de sortir de rebeuss. ce criminel va payer ses conneries.



Dans la même rubrique :