Aucun pays du monde n’est à l’abri du terrorisme, selon le Dr Bakary Sambe


Aucun pays du monde n’est à l’abri du terrorisme, selon le Dr Bakary Sambe
Le directeur de Timbuktu Institute, Dr Bakary Sambe, a estimé vendredi qu’aucun pays du monde, fût-il "puissant’’, n’est à l’abri du terrorisme dans le contexte actuel de violences interreligieuses, inter-ethniques et de conflits liés à l’extrémisme.

Toutefois, a reconnu le Dr Sambe, l’Etat du Sénégal fait "un travail très important’’ en matière de prévention, en collaboration avec les chefs religieux, le commandement territorial et les autres démembrements de l’Etat qui sont fortement impliqués dans la lutte contre l’extrémisme. 

Enseignant-chercheur au Centre africain pour les études sur la paix, de l’Université Gaston Berger (UCAD) de Saint-Louis, il s’exprimait au cours d’une conférence publique sur l’éducation à la paix. Cette rencontre s’est déroulée vendredi au collège d’enseignement moyen (CEM) El Hadji Thierno Amadou Barro de Mbour (ouest).

Cette activité entre dans le cadre du Programme ‘’Educating for Peace’’ (Education pour la paix, en anglais), lancé il y a six mois dans les établissements secondaires des régions de Thiès et Kaolack.

La rencontre, placée sous le signe du dialogue interreligieux pour le renforcement de la cohésion sociale, la paix et la stabilité du Sénégal, est axée sur le thème : ‘’Communauté éducative et culture de la paix : comment appuyer les efforts de l’Etat par la prévention ?’’.

Elle est une forme de soutien à l’action de l’Etat et vise, en même temps, à pousser la société civile et la communauté éducative à déployer des efforts pour accompagner cette action-là, a précisé Dr Sambe.

Pour sa part, le responsable en charge du pôle digital et interculturel de Timbuktu, Serigne Abdou Khadre Bâ, invite les uns et les autres à porter des messages de paix, basés essentiellement sur les enseignements de guides religieux, comme Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké, Seydi El Hadji Malick Sy, El Hadji Ibrahima Niasse, Cheikh Bouh Kounta et les autres érudits de l’islam.

‘’Si chaque musulman et chaque chrétien se réfèrent à la doctrine de leur religion et respectent les prescriptions de leurs prophètes, il n’y aura jamais de conflits dans ce monde qui demande une cohésion sociale, de paix et de stabilité entre les peuples qui l’habitent’’, a-t-il dit. Selon lui, si chacun se protège et protège son prochain, quelle que soit son appartenance religieuse, la paix se répandra dans le monde.
Samedi 13 Mai 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :