Au moins 36 morts dans le naufrage de deux embarcations au large de la Turquie

Au moins 36 personnes ont trouvé la mort ce mardi en tentant la traversée de la mer Méditerranée depuis les côtes turques. Depuis le début de l'année, plusieurs centaines de migrants ont déjà du être secourus.


Au moins 36 morts dans le naufrage de deux embarcations au large de la Turquie

Au moins 36 personnes, dont plusieurs enfants, sont décédées ce mardi  en tentant de rejoindre les îles grecques depuis la Turquie. 

Tout au long de la journée, les gendarmes ont repêché 29 corps sans vie sur les plages de la région de Balikesir (ouest), face à l'île grecque de Lesbos. Les gardes-côtes ont de leur côté repêché sept victimes supplémentaires dans les eaux glacées de la mer Egée, a indiqué sous couvert de l'anonymat à l'AFP un porte-parole des garde-côtes.

Une première embarcation partie au petit matin de la région de Dikili pour Lesbos a chaviré avec 22 personnes à bord, en raison des forts vents qui soufflaient sur la mer Egée, a rapporté l'agence de presse Dogan. Malgré l'intervention des garde-côtes turcs, la plupart des passagers ont été découverts sur une plage du district d'Ayvalik plus au nord, selon l'agence. 


Une autre embarcation, un bateau pneumatique dans lequel s'étaient entassées 58 personnes, a lui aussi pris l'eau au large de la station balnéaire de Dikili, légèrement plus au sud. Les corps sans vie de plus d'une dizaine d'entre eux, dont des femmes et des enfants, ont été récupérés sur une plage proche, selon l'agence. De nombreux autres candidats à l'exil ont pu être sauvés mais ont dû être hospitalisés en état d'hypothermie.


La première personne morte en mer méditerranée en 2016, retrouvée le 2 janvier, est un garçon de deux ans. Il serait la plus jeune victime  depuis le début de la crise et l'exode d'un million de migrants ayant traversé la méditerranée en direction de l'Europe.

A la veille de cette journée, les gardes-côtes grecs avaient annoncé avoir secouru 217 personnes depuis le début de l'année 2016, soit en quatre jours. 

Article rédigé par la rédaction web d'iTELE 

Mardi 5 Janvier 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :