Attention! Recrudescence des milices privées.


Attention! Recrudescence des milices privées.
DAKARACTU.COM D'après des informations recueillies par Sud Quotidien, des milices apparaissent progressivement au Sénégal. Il y aurait un recrutement massif de personnel, genre garde du corps, par le camp libéral, toutes tendances confondues. Il est également signalé la dotation en quantité de bâtons paralysants et bombes asphyxiantes. L'opposition n'est pas en reste et recrute également des "gros bras". Tous les leaders politiques disposent d'une garde rapprochée constituée de militants mais aussi d'hommes de main payés. Le camp présidentiel et les dissidents tels que Idrissa Seck et Macky Sall sont les mieux lotis dans ce domaine. A l'approche de l'échéance éléctorale, il vaut mieux prévenir que guérir, doivent se dire certains. Ce qui est sûr, c'est que la présence de milices privées au sein des mouvements politiques n'est plus à prouver, c'est un fait avéré. Doit on s'en inquiéter et s'en émouvoir ? Existe-t-il un risque de dérapage ? Qu'en est-il de la formation exacte de ces hommes de main ? Quoiqu'il en soit, force doit rester à la loi et attention à la la généralisation de ce phénomène qui ne doit pas être pris à la légère. L'histoire a démontré dans un passé pas si éloigné comment des pays ont sombré et combien il est dangereux de recourir systématiquement à des milices. Sans pour autant tomber dans l'éxagération, n'oublions pas l'exemple d'Haiti avec ses tontons macoutes. Destinés à assurer la protection du président haitien de l'époque, Jean-Claude Duvalier, ces miliciens étaient connus pour leur extrême violence et ils s'étaient forgés rapidement une sinistre réputation à force de violations graves des droits de l'homme.
Jeudi 10 Novembre 2011




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016