Attentats de Paris : des victimes étrangères

Plusieurs étrangers ont été victimes vendredi soir des attentats de Paris qui ont fait 129 morts et 352 blessés selon un dernier bilan.


Parmi les tués figurent, selon un bilan provisoire, sité par l'AFP:

— au moins deux ressortissants belges, a indiqué le ministère belge des Affaires étrangères.

— un Espagnol de 29 ans, Alberto González Garrido, selon les autorités espagnoles. Le jeune
Madrilène assistait, selon sa soeur, au concert du Bataclan.

— un Portugais de 63 ans qui résidait à Paris et travaillait dans le transport de passagers, selon les autorités portugaises. Il serait mort alors qu'il se trouvait aux abords du Stade de France au nord de Paris.

— deux ressortissants roumains, selon le ministère des Affaires étrangères à Bucarest.

— un ressortissant britannique, a indiqué le Foreign Office évoquant également des blessés dont le nombre n'est pas précisé.

— deux jeunes Tunisiennes, des soeurs qui vivaient dans la région du Creusot (centre-est) et fêtaient à Paris l'anniversaire d'une amie, a indiqué le ministère tunisien des Affaires étrangères.

— Par ailleurs un Suédois pourrait avoir été tué et un autre blessé selon un porte-parole de la diplomatie suédoise.

— Une étudiante américaine est morte dans les attentats, a indiqué son université samedi, tandis que la diplomatie américaine tente d'identifier tous ses ressortissants touchés, dont plusieurs ont été blessés lors des attaques meurtrières.

La jeune étudiante en design de l'université d'Etat de Long Beach en Californie, Nohemi Gonzalez, se trouvait à Paris dans le cadre d'un semestre d'échange universitaire, a expliqué son établissement dans un communiqué.
L'université, qui organisera une veillée dimanche en la mémoire des plus de 129 morts à Paris, n'était pas en mesure de dire sur quel théâtre d'attentat se trouvait la jeune femme de 20 ans originaire d'El Monte.
L'ambassade des Etats-Unis à Paris travaille par ailleurs pour identifier les ressortissants américains touchés par les attentats, revendiqués par le groupe jihadiste Etat islamique, a indiqué le département d'Etat samedi matin, qui n'était alors pas au courant de la mort de Nohemi Gonzalez.
"Nous sommes au courant que des Américains ont été blessés et nous leur offrons toute l'assistance consulaire possible", a dit un porte-parole de la diplomatie américaine, Mark Toner.
Le nombre de ressortissants américains figurant parmi les quelque 300 blessés à Paris n'a pas non plus été précisé.
"Le gouvernement américain travaille en relation étroite avec les autorités françaises pour identifier les victimes américaines", a simplement souligné M. Toner.
 
Samedi 14 Novembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :