Attentats de Bruxelles : Plus de quarante nationalités différentes parmi les victimes

Un centre de crise a été mis en place mardi matin, immédiatement après les attentats, pour les ambassades et les institutions internationales à Bruxelles, a indiqué mercredi Didier Vanderhasselt, porte-parole du SPF Affaires étrangères. Le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders a fait état d'une quarantaine de nationalités parmi les victimes.


Attentats de Bruxelles : Plus de quarante nationalités différentes parmi les victimes
Ce centre de crise n'est pas joignable par les particuliers, qui sont invités à prendre contact avec leurs ambassades. Les informations qui transitent par le centre sont encore parcellaires. 

Lieux à forte concentration d'étrangers
La proportion de victimes de nationalité étrangère n'est pas encore établie. Mais étant donné que les attentats ont été perpétrés à l'aéroport et dans la station de métro Maelbeek, proche du quartier européen, ce nombre devrait s'avérer notable. 

Une quarantaine de nationalités étrangères sont déjà dénombrées sur les 31 morts et 260 blessés, dernier bilan provisoire donné par la ministre de la Santé publique Maggie De Block.
Mercredi 23 Mars 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :