Attaque de l'hôtel Radisson Blu de Bamako : Un parent du président Macky Sall échappe à la mort


20 Indiens, 12 membres d’équipage de la compagnie Air France, 8 Chinois, 7 Algériens, 6 membres d’une délégation officielle et enfin 5 Sénégalais ont, entre autres, échappé au pire, ce vendredi, à la suite de la prise d’otages perpétrés par des Jihadistes au Radisson de Bamako. Un hôtel de 7 étages comportant 190 chambres. Au moment où ils entraient dans le réceptif, les 4 terroristes étaient en effet enturbannés. Ils criaient : «Ala- khou Akbar (Dieu est grand)».
Selon nos radars et antennes sensibles, les 5 compatriotes qui font partie de ce lot sont Coura Kane, conseiller financier à Nairobi (Kenya), Bocar Ndiaye de la société Solar-Com , Gora Mboup de Vivo Energy et enfin Elisabeth Senghor du service protocole de la Francophonie.
Lors de cette attaque qui aura occasionné au moins 27 morts, dont Assane Sall de Vivo Energy, certains ont eu la chance de leur vie. Parmi eux, le Malien Adama Wane. A vrai dire, ce Secrétaire général de la Francophonie était dans sa chambre au moment de l’incursion des Jihadistes. Selon nos sources, on lui a dit par téléphone de fermer la porte à clé pour éviter le pire. Il l’a vraiment échappé belle.
Restons avec cet épisode malheureux pour vous livrer une info balèze.
Que nous rapporte-ton ? «Xana» qu’un parent du président Macky Sall a aussi échappé à l’assaut des «fous» de Bamako. Amadou Thimbo est son nom. Il est administrateur et député. Aux dernières nouvelles, Diando Ly, Directrice du service clientèle de Oil Libya, fait partie des rescapés. Il faut croire que la poisse poursuit le groupe Radisson. Après la fausse alerte à la bombe à Dakar, où il y a eu tout de même plus de peur que de mal, sa filiale basée à Bamako vient de subir un lourd préjudice.
Samedi 21 Novembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :