Association de malfaiteurs et usage de faux : Coumba Diagne va déposer une plainte contre P. Mamadou Pouye


Association de malfaiteurs et usage de faux : Coumba Diagne va déposer une plainte contre P. Mamadou Pouye
Une autre procédure risque de s’ouvrir contre Pape Mamadou Pouye, le co détenu de Karim Wade. Citée comme témoin à la barre de la CREI, la dame Coumba Diagne dit avoir été roulée par l’ami de Karim Wade. En effet, relate l’avocat de la dame Me M'baye Jacques N'diaye, « courant 2013, Madame Coumba DIAGNE qui vit aux Etats Unis d’Amérique (Chicago) apprit par surprise à travers un site Internet, qu’elle serait un prête-nom de Monsieur Karim Meïssa WADE, dans le cadre des poursuites enclenchées contre lui et d’autres personnes par le Procureur Spécial Près la Cour de Répression de l’Enrichissement illicite (CREI). »  
Au demeurant, poursuit l’avocat « la plaignante n’a jamais connu Monsieur Karim Meïssa WADE, pas plus qu’elle ne l’a jamais rencontré, ni travaillé avec lui à quelque titre que ce soit.  Peu après, elle a été convoquée par la Section Recherches de la Gendarmerie  aux fins d’audition. En effet, elle avait été mise en contact avec un individu qui voulait s’attacher les services d’un Interprète bilingue (Anglais-Français). C’est sur ces entrefaites qu’elle a pu entrer en contact téléphonique avec Monsieur Albert PAYE qui se trouve être en réalité Monsieur Pape Mamadou POUYE. »
 
Ce dernier indique l’avocat qui a échangé plusieurs courriels avec la plaignante sous le faux nom de Albert PAYE lui a proposé un Poste d’Administrateur de la société DAPORT dont le capital est contrôlé par des Allemands.
Les actes ont été reçus en l’Etude de Maître Tamaro SEYDI, Notaire.
 Mais Mamadou POUYE, alias Monsieur Albert PAYE est revenu sur l’idée de faire de la plaignante l’Administrateur en lui indiquant qu’il serait déconseillé qu’une personne de Nationalité Sénégalaise puisse détenir des titres dans le capital de ladite société. Ainsi, le sieur Albert PAYE lui a suggéré d’attendre que DAPORT commence à fonctionner pour reprendre ses fonctions d’Administrateur, ce qui, en réalité était chimérique.
 
Mais contre tout vraisemblance, à ce propos, DAPORT a bel et bien fonctionné avec le nom de la plaignante à son insu note l’avocat. « C’est pour cette raison qu’elle a été mêlée à la procédure enclenchée par la CREI permettant à l’opinion nationale et internationale de la considérer comme un prête-nom. »
Une telle situation lui a causé d’innombrables préjudices financiers et moraux en ce qu’elle s’est souvent prise en charge pour venir au Sénégal dans le cadre de la procédure pendante devant la CREI ; abandonnant ses activités économiques aux Etats Unis pour venir au Sénégal, lesquelles activités ont subi un net recul ; ses employés aux Etats Unis ont sérieusement douté d’elle ; et son image fortement ternie.
 
C’est fort de tout cela qu’elle porte plainte contre Mamadou POUYE alias Albert PAYE (actuellement en détention à la MAC de Rebeuss) et personnes non dénommées pour association de malfaiteurs, faux et usage de faux, usurpation de nom et escroquerie et se constitue partie civile à l’égard de tous et des sociétés DAPORT et AFRIPORT.
 
 
Vendredi 23 Janvier 2015
Dakar actu




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016