Assises de Saraya : " Les bases sont jetées pour assainir et professionnaliser le secteur de l'orpaillage " (Préfet)


Assises de Saraya : " Les bases sont jetées pour assainir et professionnaliser le secteur de l'orpaillage " (Préfet)

Pour régler définitivement les problèmes liés à l'orpaillage dans le département de Saraya, le préfet de cette localité, M. Ahmadou M. Cissé avait pris l'initiative d'organiser les assises départementales de l'orpaillage. C'est hier jeudi 02 Mars 2017, que cette importante rencontre a eu lieu en présence de tous les acteurs impliqués dans le secteur. Ainsi, pendant presque toute la journée, toutes les questions ont été posées sur la table et débattues sans complaisance sous l'impulsion de l'autorité administrative. Parmi les questions les plus agitées figurent en bonne place, la question des couloirs d'orpaillage. Sur ce sujet, il apparait que même s'ils existent, les populations ont du mal á les situer dans l'espace. Le préfet du département a déclaré qu'une mission composée de géométres, d'agents des services des mines, de cartographes, des sociétés d'exploitation et d'orpailleurs sera envoyée sur le terrain pour borner et délimiter les couloirs déjà existants. L'autre épineuse question posée sur la table par les assisards, ce sont les permis d'exploitation délivrés depuis Dakar, sans aucune enquête préalable sur le terrain et qui est la cause de problèmes récurrents dans les villages. En effet, il arrive très souvent que des individus aillent á Dakar et en reviennent avec des permis d'exploitation de sites déjà entre les mains d'orpailleurs. Conséquence, ces derniers sont obligés malgré eux de quitter ou de s'exposer à des sanctions. Pour éviter pareille situation, le préfet du département a invité les orpailleurs à se formaliser en GIE pour pouvoir ainsi obtenir des permis au même titre que les étrangers. Les populations ont cependant demandé à l'Etat d'envoyer des missions de prospection sur le terrain avant l'octroi d'un quelconque permis à qui que se soit.

Satisfait de la rencontre qui s'est avérée fructueuse, l'autorité administrative s'est engagée à transmettre les conclusions de ces assises à qui de droit. Pour rappel, cette rencontre à été proposée par le préfet du département de Saraya, après les douloureux événements qui  ont émaillé la zone après l'assassinat du jeune Yamadou Sagna.
Vendredi 3 Mars 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :