Assemblée nationale : L’ombre de Khalifa Sall plane


Assemblée nationale : L’ombre de Khalifa Sall plane
Pendant la session inaugurale de la nouvelle législature, qui se tient présentement à l’Assemblée nationale, les députés sont assis non pas en fonction de leur couleur politique mais par ordre dispersé. Entre élus, les petites phrases nous échappent, dans le flot de salutations face à l’élégance républicaine de certains. Ainsi, Moustapha Niasse, Président sortant, est allé serrer la main de Me Aïssata Tall Sall, leader de Osez l’Avenir. Aïssatou Mbodj dite Aïda, elle, s'est ainsi retrouvée à côté de son presque homonyme, l’avocate Me Aïssata Tall Sall.
De son côté, l’honorable député Cheikh Bamba Dièye a déploré l’absence de Khalifa Sall, actuellement en prison. A son grand regret, l'élu espérait siéger à côté du Maire de Dakar, élu au soir du 30 juillet dernier. Si les députés de l’opposition sont prompts à applaudir le leader de FSD/Bj, la majorité ponctue de quolibets, les déclarations de Cheikh Bamba Dièye. Ce dernier ne manquera d'ailleurs pas de regretter que "la majorité ait réagi de façon aussi primaire. "
Jeudi 14 Septembre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :