Assemblée générale ordinaire d’Unacois Jappo : La mévente du riz local, un mauvais souvenir

L’Unacois Jappo a organisé son Assemblée générale ordinaire sous le thème «Unacois face au défi de l’émergence : enjeux et perspectives». Ce, en présence du Premier ministre Mahammed Dionne qui a invité la structure à continuer sur cette dynamique pour atteindre l’auto suffisance en riz en 2017


C'est dans une salle pleine que l'assemblée générale ordinaire d’Unacois Jappo s'est tenue en présence des autorités, le patronat et le secteur informel. Le Secrétaire général de l’organisation, Ousmane Sy N'diaye, qui a parlé au nom du président Idy Thiam, a soutenu que la mévente du riz local est un vieux souvenir pour les cultivateurs de la vallée.
Dans cette même veine, le Premier ministre a rappelé que l’acte 1 du Plan Sénégal émergent (Pse) est dédié à la transformation structurelle économique. Ainsi, Mahammed Boun Abdallah Dionne invite l’Unacois Jappo à continuer sur cette dynamique pour qu’en 2017, l’objectif de l’auto suffisance en riz soit atteint.
«La question de mévente ou des contraintes de commercialisation de riz local est devenue un vieux souvenir maintenant. Le riz local sera entièrement commercialisé par les distributeurs de l’Unacois», a rassuré pour sa part Ousmane Sy Ndiaye.
L’Unacois Jappo a déstocké tout le stockage qui était en souffrance dans la Vallée, en février dernier, et qui était évalué en 8500 tonnes. Il affirme dans ce sens que cet achat est rendu possible grâce au protocole d’accord entre l’Unacois et le ministère chargé de la Microfinance et d’une démarche de contractualisation à racheter toute la production locale. Il indique que même si l’Unacois est prête à faire ce sacrifice, il faut que la production locale réponde aux normes de qualité et de quantité. Et informe-t-il que l’entité a fixé un accord-parties avec le ministère du Commerce, la Saed, les producteurs, les banques, les riziers, afin de faire une bonne campagne de commercialisation. «Puisque 2017, c’est bientôt», signale-t-il.
Ainsi, le Secrétaire général de cette structure indique que cette volonté du Président de République (Macky Sall) coïncide avec celle de l’Unacois et des autres organisations du patronat d’unir leurs efforts pour mieux coordonner leurs activités, agir et parler d’une voix. Ousmane Sy Ndiaye a aussi fait savoir que cet appel vient consolider la dynamique d’ouverture et de rassemblement. Et de dire que la diversité des organisations patronales n’est pas un handicap puisque chaque organisation a sa spécificité. Mais dans le contexte de mise en œuvre du Pse, l’union des forces est la meilleure solution pour propulser le Sénégal sur la voie de l’émergence, selon lui. Il annonce les efforts de l’Unacois Jappo sur l’industrialisation en annonçant le vaste programme «d’investissement dans le domaine de la micro industrie pour mettre en place de petites unités de transformation céréales, de fruits et légumes pour enfin apporter notre contribution sur cette problématique».
C’est à ce titre qu’il se réjouit des perspectives du rassemblement du secteur privé domestique. Puisque, à ses yeux, le Sénégal est dans une dynamique d’intégration économique régionale, l’économie au plan mondial étant globalisé. Dès lors, M. Ndiaye demande aux entrepreneurs sénégalais à prendre plus de risque mais que cela soit accompagné par un encadrement, plus de sécurité fiscale et surtout une administration qui écoute son secteur privé. «Nous avons besoin nos dirigeants et le dialogue que nous avons engagé avec le Gouvernement permettra de relever le défi», conclut-il.
Durant cette même assemblée générale, l'Unacois a procédé à l'élection de Elimane Lam comme président chargé des affaires extérieures. L'importateur de riz va assurer, de ce fait, le fonctionnement de la structure en dehors du pays mais aussi mener des démarches stratégiques pour la bonne marche de l'Unacois. Une élection saluée à l'unanimité par les membres de l'Unacois Jappo.
Mercredi 16 Décembre 2015
Dakaractu




1.Posté par ENVOYÉ SPECIAL le 16/12/2015 18:22
TRAFIC DE VISA SCHENGEN : LE SECRETARIAT DE UNACOIS JAPPO ( BOURGI) MOUILLE A CAUSE DE...... QUI DOIT 500 000CFA A QUELQU'UN DEPUIS 3ANS. . IL EST TEMPS DE PAYER . TEUS.



Dans la même rubrique :