Assassinats et braquages : Touba siffle la fin de la récréation


Assassinats et braquages : Touba siffle la fin de la récréation
A Touba, le leitmotiv est désormais d'installer la peur dans le camp des malfaiteurs, l'objectif étant de mettre fin à l'insécurité galopante. Les récentes attaques de Sam et de Darou Khoudoss ayant occasionné le braquage de 15 magasins et la dépossession d'un traitant d'arachide de ses 29 millions sont encore dans les mémoires. Ainsi, en présence du représentant du Khalife Général des Mourides et du sous-préfet de Ndame, la commune de Touba a organisé une rencontre pour prendre les décisions qui s'imposent.
Parmi les dispositions retenues, figurent en pôle position, l'interdiction de circulation faite aux véhicules 'Rim" et aux mobylettes dites "Jakarta", la création de groupes de surveillance dans les quartiers et autres lieux publics comme les marchés et les garages et le démantèlement des réseaux de bandits installés à "Mbaar-Ya", au marché Ocass et au "Palais Ndiouga" par la police et la gendarmerie.

Prenant la parole, Serigne Cheikh Abdou M'backé Gaïndé Fatma insistera sur la nécessité de donner corps et suite à toutes les mesures qui seront prises. " Donnons-nous les moyens de respecter les engagements. Les malfaiteurs n'épargneront personne et c'est à nous de prendre les devants" martèle le M'backé-M'backé. Même son de cloche pour le maire Abdou Lahad Kâ qui se dit disposé à octroyer aux forces de l'ordre des moyens additionnels. Le commissaire a assuré, pour sa part, qu'ils sont loin d'être dépassés par la situation...
Mardi 7 Avril 2015
Dakaractu




1.Posté par jack le 08/04/2015 07:44
Force reste à la loi

2.Posté par Sidiki Diouf le 08/04/2015 08:20
Il faut aussi regler les cas des marabouts trafiquants et mafieux car c'est eux mêmes qui salissent Touba.

3.Posté par DOPO PORO le 08/04/2015 13:12
Faudrait pas que l'on se voile la face ,le développement d'une ville s'accompagne toujours de recrudescence de la délinquance d'autant plus que Touba a toujours été un lieu de retrait pour les délinquants de tout acabit sous la protection de "quelques" marabouts.En conclusion ,il faut que ceux qui sont censés gérer le pouvoir spirituel s'en lavent les mains et laissent aux autorités administratives faire leur boulot tranquillement sinon le pire est à venir.

4.Posté par fall le 08/04/2015 16:54
La ville sainte de Touba nécessite une centre de surveillance sécuritaire bien équipé (css) financier par les mourides avec des appareils de dernière génération ( caméra de surveillance dans les grand axe: grande mosquée, marché, cimetière et résidence cheikhoul Khadim etc) mais aussi de renforcer la police et safinatoul aman en les dotant des véhicules capable d'intervenir moins de 15 minute/100m



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016