Assassinat du 1er Vice-Président du Conseil Constitutionnel, Me Babacar Sèye en 1993 : Quand Me Abdoulaye Wade accusait clairement l’entourage du président Abdou Diouf (video)


Flash back sur le meeting de Me Abdoulaye Wade, alors farouche opposant du Président Abdou Diouf pour vous livrer un extrait du discours de Me Wade au cours d’un meeting en 1993, durant lequel, il n’avait pas hésité à pointer un doigt accusateur sur l’entourage de Abdou Diouf : «C’est cet homme qui m’accuse d’assassinat, alors qu’il sait pertinemment que les Responsables sont autour de lui et qu’en empêchant le juge d’instruction d’entendre toutes les personnes indiquées par l’arrêt de la chambre d’accusation, il commet un crime d’entrave à la justice, qui dans toute démocratie digne de ce nom, aurait conduit immédiatement le Président coupable de ce forfait devant la haute cour de justice. »
Lundi 7 Décembre 2015
Dakaractu




1.Posté par nite faye le 07/12/2015 13:12
Dans quel Senegal sommes-nous ? Un assassin condamne pour meurtre du vice président du conseil constitutionnel tient en haleine a un moment de grande écoute tout un peuple sans répondre a la seule question qui aurait du lui être posée: a t il oui ou non tue Me Babacar Seye? Il a du reste déjà répondu, sans convaincre, a cette question face au tribunal. Est il déchiré intérieurement par un remords parce que dans sa première ligne de défense(en 1993) il disait qu’¨ON¨ lui avait demande de simuler un assassinat. Contrairement a ses déclarations les prédictions de feu un Saint Homme (qu’Allah lui accorde le Paradis) sont entrain de le consumer à petit feu.

Mais s'il désire dérouler un plan de communication que les medias ne lui facilitent pas la tache.

Apparemment Cledor Sene se trompe d'époque et de régime un assassin ne peut pas être érigé en modèle dans ce Senegal actuel. Des lois doivent être votées pour empêcher a un assassin de s'enrichir a partir des effets médiatiques de l'assassinat d'un honorable père de famille, d’un serviteur de la Nation, d'un haut fonctionnaire dont les enfants , les petits enfants , bref toute la famille demande que justice soit bien faite. Si c'était aux USA, Cledor Sene n’aurait plus jamais le droit d'écrire un livre sur l'affaire et encore moins de fanfaronner dans les medias.

Attention aux contre valeurs ! gare a l'inversion des valeurs !Cledor Sene ne peut pas, ne doit pas être un héros. La République ne doit faire de Cledor à la fois un assassin amnistie et un charognard vorace.

A sa décharge le pseudo journaliste qui était devant lui était archi nul. Il a complètement rate l'occasion d'avoir la véritable version de l'assassinat de Me Seye. Aux usa dans les années1950/ 1960, un journaliste, un vrai cette fois ci , a ruine complètement la carrière d'un politicien manipulateur, menteur ,escroc et criminel par une simple question posée en direct a la télévision : C’était le journaliste Dan Rather face au représentant Mc McCarthy dans evening news.
.Hélas Mr Aidara n'a ni le niveau, ni la formation, ni la déontologie.

2.Posté par doff faye le 07/12/2015 15:45
Mon cher quand on ne sait pas on se tait
Il est interdit de parler du fond de l'affaire Me Sèye et c'est la raison pour laquelle ils n'en ont pas parlé

3.Posté par nite faye le 07/12/2015 17:33
Affaire me seye
Dans quel Senegal sommes-nous ? Un assassin condamne pour meurtre du vice président du conseil constitutionnel tient en haleine a un moment de grande écoute tout un peuple sans répondre a la seule question qui aurait du lui être posée: a t il oui ou non tue Me Babacar Seye? Il a du reste déjà répondu, sans convaincre, a cette question face au tribunal. Est il déchiré intérieurement par un remords parce que dans sa première ligne de défense(en 1993) il disait qu’¨ON¨ lui avait demande de simuler un assassinat. Contrairement à ses déclarations les prédictions de feu un Saint Homme (qu’Allah lui accorde le Paradis) sont entrain de le consumer à petit feu.
Mais s'il désire dérouler un plan de communication que les medias ne lui facilitent pas la tache.
Apparemment Cledor Sene se trompe d'époque et de régime un assassin ne peut pas être érigé en modèle dans ce Senegal actuel. Des lois doivent être votées pour empêcher a un assassin de s'enrichir a partir des effets médiatiques de l'assassinat d'un honorable père de famille, d’un serviteur de la Nation, d'un haut fonctionnaire dont les enfants , les petits enfants , bref toute la famille demande que justice soit bien faite. Si c'était aux USA, Cledor Sene n’aurait plus jamais le droit d'écrire un livre sur l'affaire et encore moins de fanfaronner dans les medias.
Attention aux contre valeurs ! Gare à l'inversion des valeurs ! Cledor Sene ne peut pas, ne doit pas être un héros. La République ne doit faire de Cledor à la fois un assassin amnistie un charognard vorace.
A sa décharge le pseudo journaliste qui était devant lui était archi nul. Il a complètement rate l'occasion d'avoir la véritable version de l'assassinat de Me Seye. Aux usa dans les années1950/ 1960, un journaliste, un vrai cette fois ci , a ruine complètement la carrière d'un politicien manipulateur, menteur ,escroc et criminel par une simple question posée en direct a la television.Helas Mr Aidara n'a ni le niveau, ni la formation , ni la déontologie.
C’était le journaliste de talent Dan Rather face a Mc Carthy.Et après cet entretien ce dernier a disparu de la circulation pour noyer son isolement de la société dans l’alcool et finir tristement sa vie.
Hélas, Mr Aidara n'a ni le niveau, ni la formation , ni la déontologie

4.Posté par nite faye le 08/12/2015 10:38
Affaire me Seye, quand la République fait de Cledor Sene un assassin amnistie et un charognard vorace.
Dans quel Senegal sommes-nous ? Un assassin condamne pour meurtre du vice président du conseil constitutionnel tient en haleine a un moment grande écoute tout un peuple sans répondre a la seule question qui aurait du lui être posée: a t il oui ou non tue Me Babacar Seye? Il a du reste déjà répondu, sans convaincre, a cette question face au tribunal. Est il déchiré intérieurement par un remords parce que dans sa première ligne de défense(en 1993) il disait qu’¨ON¨ lui avait demande de simuler un assassinat. Contrairement a ses déclarations les prédictions de feu un Saint Homme (qu’Allah lui accorde le Paradis) sont entrain de le consumer à petit feu.
Mais s'il désire dérouler un plan de communication que les medias ne lui facilitent pas la tache.
Apparemment Cledor Sene se trompe d'époque et de régime un assassin ne peut pas être érigé en modèle dans ce Senegal actuel. Des lois doivent être votées pour empêcher a un assassin de s'enrichir a partir des effets médiatiques de l'assassinat d'un honorable père de famille, d’un serviteur de la Nation, d'un haut fonctionnaire dont les enfants , les petits enfants , bref toute la famille demande que justice soit bien faite. Cledor Sene ne doit plus jamais avoir le droit d'écrire un livre sur l'affaire et encore moins de fanfaronner dans les medias.
Attention aux contre valeurs ! gare a l'inversion des valeurs ! Cledor Sene ne peut pas, ne doit pas être un héros. La République ne doit faire de Cledor à la fois un assassin amnistie un charognard vorace.
A sa décharge le pseudo journaliste qui était devant lui était archi nul. Il a complètement rate l'occasion d'avoir la véritable version de l'assassinat de Me Seye. Aux usa dans les années1950/ 1960, un journaliste, un vrai cette fois ci , a ruine complètement la carrière d'un politicien manipulateur, menteur ,escroc et criminel par une simple question posée en direct a la television.Helas Mr Aidara n'a ni le niveau, ni la formation , ni la déontologie.

5.Posté par nite faye le 08/12/2015 14:05
quelle honte la République fait d'un assassin amnistie et d'un charognard vorace un contre modèle de notre société.Gare a l'effet boomerang. Quelle sera la prochaine victime d'un fan de Cledor Sene? Un homme politique ou un haut fonctionnaire.De grâce un peu de pudeur les martyrs de la démocratie mérite reconnaissance et respect pour leur mémoire face a la dignité stoïque des familles éplorées.
Tout cela par la faute d'un ¨ TAKHOURANE KAT¨¨qui se dit journaliste

6.Posté par nite faye le 08/12/2015 14:09
dof, je ne suis ni juriste, ni moraliste ; je veux simplement dire que vous dof faye meritez mieux d'etre mis en vedette plutot qu'un assassin condamne par la justice et qui de surcroit developpe des aptitudes de charognard vorace..
quelle honte la République fait d'un assassin amnistie et d'un charognard vorace un contre modèle de notre société.Gare a l'effet boomerang. Quelle sera la prochaine victime d'un fan de Cledor Sene? Un homme politique ou un haut fonctionnaire.De grâce un peu de pudeur les martyrs de la démocratie mérite reconnaissance et respect pour leur mémoire face a la dignité stoïque des familles éplorées.
Tout cela par la faute d'un ¨ TAKHOURANE KAT¨¨qui se dit journaliste

7.Posté par nite faye le 08/12/2015 14:56
quelle honte la République fait d\'un assassin amnistie et d\'un charognard vorace un contre modèle de notre société.Gare a l\'effet boomerang. Quelle sera la prochaine victime d\'un fan de Cledor Sene? Un homme politique ou un haut fonctionnaire.De grâce un peu de pudeur les martyrs de la démocratie méritent reconnaissance et respect pour leur mémoire face a la dignité stoïque des familles éplorées.\nTout cela par la faute d\'un ¨ TAKHOURANE KAT¨¨qui se dit journaliste



Dans la même rubrique :