Assane Dioma Ndiaye: «Nous espérons une directive forte mais pas de condamnation formelle du Sénégal»


Assane Dioma Ndiaye: «Nous espérons une directive forte mais pas de condamnation formelle du Sénégal»
DAKARACTU.COM  Notre pays est au banc des accusés des Nations-Unies sur la question portant sur les droits de l’homme. Pour Me Assane Dioma Ndiaye, «les Nations-Unies ne pouvaient pas rester insensibles à la violation des droits de l’homme au Sénégal qui est dans une crise sociopolitique». «Le Sénégal qui était respectueux des droits a commencé à être un mauvais élève», ajoute Me Ndiaye qui n’attend pas une condamnation formelle du Sénégal mais une directive forte de la part de l’ONU.
Mardi 14 Février 2012




1.Posté par keks le 14/02/2012 13:38
SI CELA CONTINUE COMME CA IL FAUT LAISSER LES GENS MANIFESTER EN DIRECTION DES AMBASSADES OCCIDENTALE A DAKAR.MEME CHEZ EUX LES FORCENES SONT STOPPES PAR TOUS LES MOYENS IMAGINABLES.NOUS AVONS VECUS DES MANIFESTATIONS DANS LA PLUS PART DE CES PAYS .LAISSEZ NOUS FAIRE NOTRE DEMOCRATIE A NOTRE VITESSE.

2.Posté par madpro le 14/02/2012 14:23
ET CELUI QUI DOIT ETRE LE DONNEUR DE LECON DANS NOTRE PAYS ETAIT UN BANDIT ENCAGOULE...QUI UTILISE LA JUSTICE A SA PROPRE GUISE AUTANT EN LAISSER LES PLUS FORT LUI FAIRE LA CORRECTION.
ON A VOYAGE NOUS AUSSI ET PARTOUT ON DONNE PAS AUTANT DE POUVOIR A SON FILS .

3.Posté par BOY DAKAR le 14/02/2012 15:45
MAITRE WADE NE FAIT PAS PIRE QUE OBAMA ET SARKOSY . RAPPELEZ VOUS SADAME , KHADAFY.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016