Arrêté pour usage de chanvre indien, le fils du journaliste Oumar Seck, Ibrahima Seck et Cie relaxés au bénéfice du doute


Les éléments de la police de Grand-Dakar avaient reçu une information faisant état de l’usage du chanvre indien par des jeunes dans le quartier. Un transport sur les lieux a permis l'arrestation de Ibrahima Seck (fils du journaliste Oumar Seck) et ses amis. Interrogés ils ont nié les faits mais les policiers dans leur procès verbal ont déclaré qu'ils ont trouvé par devers eux 3 cornets et des joints déjà entamés.
 
Devant le juge ils ont réitéré les mêmes déclarations. Le procureur s'en est rapporté et n'a pas requis de peine quant à la défense, elle a plaidé  la relaxe pure et simple.
Le tribunal a finalement relaxé les prévenus au bénéfice du doute...
Mercredi 17 Août 2016
Dakaractu




1.Posté par Ncaam le 18/08/2016 12:42
Pourquoi porter le nom du coupable pour le fils du journaliste ,du paysans ,de l'instituteur ou du procureur et le taire pour celui du marabout ?Ils doivent être des exemples donc dénoncez-les. Tant que vous protégez certains,ils continuent.Reguler la société c'est traiter équitablement les citoyens



Dans la même rubrique :