Arrêté pour faux et usage de faux par contrefaçon sur visa Schengen : Comment le chanteur Idrissa Diop a emballé un de ses fans avant de tomber


Arrêté pour faux et usage de faux par contrefaçon sur visa Schengen : Comment le chanteur Idrissa Diop a emballé un de ses fans avant de tomber

Conduit ce mardi 09 décembre 2014 au parquet au même titre que son compagnon d'infortune, Mor Talla Seck, le chanteur Idrissa Diop communément appelé Idy a longtemps poireauté dans la cave du tribunal avant de bénéficier d'un retour de parquet. 
Il nous revient qu'il sera derechef présenté auprès du Procureur ce mercredi et c'est le maître des poursuites qui statuera sur son cas, c'est à dire s'il doit être placé sous mandat de dépôt ou bénéficier d'une mise en liberté. 

    A l'origine d'une affaire dont Idy est le cerveau 

Mais contrairement a ce qui a été avancé ici et là tendant à faire croire que le chanteur Idrissa Diop ne serait qu'un intermédiaire dans cet esclandre, nous sommes en mesure de révéler que l'auteur de "Fly on" a volé bien bas. Trop même! Puisqu'il s'avère que c'est lui malheureusement le chef d'orchestre de cette bande de faussaires. 
En effet, de sources proches de l'enquête menée par la brigade de l'aéroport de Dakar, Dakaractu tient que les faits remontent au mois de Novembre dernier, où Idy fera appel à un de ses fans. Il s'agit d'un commerçant établi au marché HLM 5, répondant au nom de Libasse Diop, auquel Idy fera alors part de sa nouvelle entreprise, mais également de ce qu'il attend de son inconditionnel. 
En somme, Idy dira à Libasse qu'il entend désormais investir le créneau du marché des visas plus lucratif que la musique et qu'il compte sur Libasse pour lui trouver des clients, candidats particulièrement au voyage  pour l'Espagne. 
Sans sourciller, Libasse, qui obéit aveuglément à son chanteur préféré, lui trouve en une semaine, pas moins de dix passeports qu'il apportera  Idy au domicile du chanteur, en sus de la somme de 530.000 CFA représentant les premiers frais de l'opération.

Il ressort de l'enquête menée par les pandores qu'Idy a soutenu avoir remis la somme précitée aux nommés Abdoulaye Diouf et Youssef Gassama, qui sont en cavale.

Ces derniers s'ouvriront à un autre commerçant du nom de Mor Talla Seck, établi au marché Thiaroye. A charge pour lui d'acheminer, selon Idy, les passeports et les 530.000 CFA auprès d'un nommé Cheikh Sall présenté comme le spécialiste dans la contrefaçon de visa; lequel devait faire le "job" en une semaine càd apposer en une semaine un faux visa sur chaque passeport. Le "job" achevé, il revenait à Idy de les récupérer moyennant la somme de 3 millions CFA pour chaque passeport.

Ainsi, Idy met la pression sur son inconditionnel, en l'occurrence Libasse Diop afin que les candidats au voyage pour l'Espagne lui versent la totalité à raison de 3 briques pour chaque postulant. Mais comme un crime n'est jamais parfait, l'oncle d'un des candidats, le sieur Mamadou Sall remarquant le fait saugrenu que son neveu n'a jamais été convoqué à l'ambassade d'Espagne pour entretien, exigera qu'on lui prouve l'authenticité du visa avant de débourser. 
Aux fins de convaincre le sieur Sall, Idy le chef de cette bande faussaires se rendra alors à l'aéroport avec ses complices, Youssou Gassama et Abdoulaye Diouf. L'oncle Mamadou Sall était pour sa part  accompagné de son neveu Thierno Diongue. Il s'agissait d'authentifier le  passeport de ce dernier comportant un visa. Malheureusement l'affaire éclate et le deal est découvert; en d'autres termes le visa s'est révélé faux. Les voix s'élèvent et l'oncle, l'injure à la bouche, s'en prend à Idy au même titre que son neveu. Un attroupement se forme vite. Idy, qui ne sait plus à quel saint se vouer, suppliera alors l'oncle de convenir d'un arrangement à l'amiable, loin des regards indiscrets. Mais, peine perdue, car les gendarmes de l'aéroport qui n'ont rien perdu de la scène, inviteront Idy et sa suite à les suivre dans leurs locaux. Les nommés Gassama et Abdoulaye Diouf réussissent à se dérober sur la pointe des pieds. C'est ainsi que seuls Idy Diop et Mor Talla Seck seront gardés a vue. 
Aux dernières nouvelles, les autres passeports entre les mains du spécialiste de la contrefaçon demeurent introuvables. La cause? Cheikh Sall (le spécialiste des faux  visas) a pris la poudre d'escampette au même titre que Youssou Gassama et Abdoulaye Diouf. Mais, ils sont activement recherchés par la maréchaussée. 

Mercredi 10 Décembre 2014
Dakaractu




1.Posté par fdaer le 10/12/2014 01:26
jen reviens dites moi que cest un reve idy le respectueux non cest pas vrai

2.Posté par oeilkivoittout le 10/12/2014 07:40
Idy est un habitué des faits même pour les USA, il faisiat le deal. Abdoulaye WADE est son idole 2 voleurs s'adorent et se supportent

3.Posté par teuss le 10/12/2014 09:02
C'est pas surprenant venant l'auteur de FLY ON , supporter inconditionnel de WADE. C'est tous des faussaires ce clic de WADE et compagnons. Apres ce comedien de IDY c'est Pacotille qui va le suivre a REUBEUSS.
On sait ce qu'il vend pour suivivre apres la debacle de WADE.

4.Posté par teuss le 10/12/2014 09:02
C'est pas surprenant venant l'auteur de FLY ON , supporter inconditionnel de WADE. C'est tous des faussaires ce clic de WADE et compagnons. Apres ce comedien de IDY c'est Pacotille qui va le suivre a REUBEUSS.
On sait ce qu'il vend pour suivivre apres la debacle de WADE.



Dans la même rubrique :