Arrestation musclée d'un Émirati, pris à tort pour un djihadiste


Arrestation musclée d'un Émirati, pris à tort pour un djihadiste
Un incident diplomatique est survenu la semaine dernière en Ohio. Ahmed Minhali, un homme d'affaires des Emirats, 41 ans, a été pris à tort pour un djihadiste. 

"Une coiffe et plusieurs téléphones"
L'homme, présent à Cleveland depuis le mois de mars pour suivre un traitement médical, était vêtu de la Gandoura, la robe traditionnelle de son pays. Une tenue qui semble avoir effrayé le personnel de la réception de l'hôtel qui a appelé la police. 

Le 29 juin dernier, elle reçoit un appel d'une dame qui prétend téléphoner de la part de sa soeur, employée du Fairfield Inn and Suites. Elle explique que cette dernière l'a appelé pour lui annoncer la présence d'un homme disposant "d'une coiffe et de plusieurs téléphones" et ayant fait allégeance à l'Etat Islamique.

Perte de connaissance
Quatre minutes plus tard, la police débarque à l'hôtel et tombe sur le suspect, alors en pleine conversation téléphonique.

Sans ménagement, il est intercepté comme le montrent les images captées par la caméra corporelle d'un officier. L'homme qui, comme il l'a expliqué au National, pensait qu'il s'agissait d'un exercice, va subir le contre-coup d'une intervention décrite comme brutale et va perdre connaissance.


Emmené en ambulance à l'hôpital le plus proche, il sera soutenu par l'ambassadeur de son pays aux Etats-Unis qui exigera des excuses de la part des autorités locales. Celles-ci surviendront le 2 juillet dernier, au cours d'une réunion médiatisée en présence du maire de la ville, du chef de la police et d'Ahmed Minhali.



Pas de "Gandoura" en Occident
"Vous n'auriez jamais dû subir une telle arrestation", a reconnu le chef de la police de Avon, Richard Bosley. Selon Newsnet5, seul média autorisé à assister à la rencontre, celle-ci s'est déroulée dans le calme. "Vous avez été victime de fausses accusations, a déploré le maire. Elles sont regrettables. J'espère que la personne à l'origine de cette méprise en tirera une bonne leçon".

De son côté, le ministère des Affaires étrangères des Emirats arabes unis a conseillé aux ressortissants de ce riche pays du Golfe de ne plus porter la robe traditionnelle quand ils voyagent en Occident. Sur son compte Twitter, le ministère a pressé les Emiratis de ne plus porter la "Gandoura" (robe traditionnelle), notamment dans les lieux publics, quand ils voyagent à l'étranger.
Mardi 5 Juillet 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :